Social icons

Pourquoi je cours.

Le running est un sujet que je n'ai jamais abordé ici. Et pourtant, je partage souvent ces moments sur Twitter et Instagram car ils font partis de mon quotidien. Alors il est grand temps que je me lance dans une session d'articles sur le running, à commencer par mes motivations.

J'ai fait du basket depuis mes 8 ans (même si je fais 1M54, on a toujours besoin d'une petite mignonne qui court vite pour jouer meneuse!) et j'ai toujours été assez sportive : le genre de nana qui jouait avec les garçons en EPS ! Quand je suis partie vivre en Angleterre lors de mon séjour linguistique en 2011 et de mon job d'assistante de langue en 2012, je n'ai pas trouvé de clubs pour continuer de pratiquer le basket, ce sport que j'avais toujours aimé. Là bas, les filles n'y jouent pas ou peu car elles ont un sport dérivé : le netball ! Alors j'ai commencé à aller courir, un peu par défaut. Mes débuts n'ont absolument pas été douloureux, au contraire : on progresse rapidement lorsque l'on débute et c'est aussi surprenant que motivant.

Quand j'ai rencontré mon chéri, il y a 2 ans, on a commencé à aller courir ensemble. Le running est devenu notre centre d'intérêt commun, lui étant passionné. Je vous reparlerai de cela plus longuement car courir avec son mec, ce n'est pas de tout repos ! Mais avec ou sans lui (nous ne vivons pas dans la même ville), courir est ancré dans mon hygiène de vie. Là où le basket a ses failles, la course à pied se pratique seule, n'importe quand et n'importe où (ou presque). Et c'est cette "indépendance sportive" qui me séduit. 

D'ailleurs, j'ai aussi modifié mon alimentation (il faudrait que j'y dédie un article). Mes goûts se sont affinés et je suis plus attentive à mon corps ce qui m'axe vers une alimentation plus saine. Je ne me prive de rien, mais mon corps me dit "stop" quand je mange trop gras ou trop riche. Quand je fais un excès, par exemple, aux férias de Dax (sandwichs, pizzas, alcool et j'en passe), j'ai ce besoin d'éliminer rapidement avec une cure de légumes. La course à pied m'aide énormément dans ces moments là. Loin des objectifs minceur ou d'une quête du corps de rêve : j'ai réussi à être en paix avec mon corps il y a quelques années (ça aussi ça mérite un article!).

Le running apporte une vraie valeur ajoutée à mon mode de vie car cela me permet de bouger. Mes études dans le web, mon job en free-lance et mon blog me passionnent, mais ils me contraignent à rester assise quasiment toute la journée. Décrocher le nez de mon ordinateur me fait un bien fou car quand je cours, je me sens vivante. Ça peut paraître con dit comme ça, mais j'ai vraiment l'impression de faire quelque chose de très positif en enfilant mes tennis et en parcourant des kilomètres. Respirer l'air pur, voir les paysages changer au fil des saisons, être attentive à son souffle, à ses pas et à la nature sont tant de petites choses auxquelles je suis particulièrement vigilante lorsque je cours. Sans oublier cette sensation de liberté, loin des notifications du téléphone, avec seulement mes deux jambes pour avancer et ma tête pour penser.

Je sais que je ne pourrais jamais me priver de sport car j'ai ce trop plein d'énergie et ce besoin d'aller me défouler. Depuis que je suis rentrée d'Angleterre, j'ai repris le basket à hauteur d'une fois par semaine, je vais régulièrement courir et je fais occasionnellement du yoga avec mon professeur particulier préféré qui n'est autre que ma maman ! À la fin de chaque session sportive, le bilan est toujours positif. Cependant, je n'ai jamais recherché la performance (dans le sens strict du terme avec un programme, un objectif à chaque sortie et une progression coûte que coûte...). J'ai toujours joué au basket dans une équipe départementale ou pour l'université, à la cool. Pareil pour la course à pied où je ne suis pas très regardante sur mes scores. Et quand j'étais inscrite en salle de gym, je préférais les cours collectifs de steps, body attack ou de zumba, bien plus amusants à mes yeux que le renforcement musculaire... Le sport a toujours été un loisir et je suis même devenue curieuse d'essayer d'autres activités.

En somme, si je cours, c'est que cela me fait du bien, physiquement et moralement. Je cours pour le plaisir, pour me détendre, pour me changer les idées et pour prendre un grand bol d'air frais. Je suis contente de chaque kilomètre que je parcours mais je ne me mets pas la pression. Ce qui m'importe c'est d'être en extérieur et de passer un bon moment. Hors de question de m'imposer une sortie running ou de culpabiliser si je ne vais pas courir. Je cours quand j'en ai envie et quand mon corps me le réclame : si c'est 6 kilomètres 3 fois par semaine ou 12 kilomètres 3 fois dans le mois, peu m'importe. Je cours, et ça, c'est l'essentiel. Parce que qu'est-ce que c'est cool !

Dans un prochain épisode je vous expliquerai comment et avec qui je cours (distances, courses officielles, équipement, jogging en duo ou solo...). N'hésitez pas à me dire si mes suggestions d'articles vous intéressent ! En  attendant, à vous de me raconter votre relation avec le sport ! 

J'ai hâte de vous lire.
xx Chloé

30 commentaires

  1. Anonyme20/8/14

    Je trouve vraiment intéressant que tu aies partagé cela avec nous.
    ça permet d'avoir des ressentis des autres et je trouve ça plutôt positif et encourageant.
    Ayant commencé le running également depuis peu, j'aimerais en effet que tu partages avec nous le reste dans un autre article !

    Moi j'ai commencé à courir car j'ai trouvé un boulot d'été dans la vente. Marché et piétiné 8h sur ses jambes c'est un enfer ! Je n'en pouvais plus de rentrer chez moi et d'avoir les jambes si lourdes. Je me sentais mami !
    Ayant été assez sportive et ayant arrêté le sport pendant un an à cause des études, j'ai du trouver une solution rapidement/ Le running semblait parfait. Économique (sauf pour l'équipement ...) et comme tu le dis, tellement agréable de se balader seule et de penser tranquillement. Je déteste courir mais j'y ai pris plaisir car j'y vais à mon rythme et comme toi je ne me mets pas la pression du tout.

    Alors je conseil fortement ce mode de sport ! C'est juste impressionnant ce que ça fait du bien, et même pour la cellulite les filles !

    Ravis de pouvoir partager ça avec toi !
    En espérant te croiser un jour dans les rues de Bordeaux :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie de tout coeur pour ton commentaire ! J'ai vraiment besoin d'échanger à ce sujet car toutes les expériences sont différentes mais il existe tout de même des similitudes entre nos deux histoires ! D'ailleurs, on pourrait s'organiser quelque chose sur Bordeaux si tu es aussi de la région :)

      Supprimer
    2. Anonyme21/8/14

      Coucou Chloé !

      Olalala j'ai plein de choses à dire :)

      Tout comme toi, j'ai toujours adoré le sport. Lorsque j'étais plus jeune, j'ai fait du patinage artistique et à l’école, j'étais aussi la fille qui jouait avec les garçons en EPS. J'étais toujours la première fille que l'on choisissait pour son équipe :D

      Et puis, le lycée, plus le temps pour le sport en temps libre (le temps ? l'envie ?) mais j'aime toujours autant les cours de sport. Viens l'IUT, le sport gratos auquel je vais un petit peu (musculation). Et puis voilà le moment de l'indépendance, appartement avec boyfriend et tout et tout.

      J'ai d'abord fait plus attention à ce que je mangeais puis je me suis inscrite dans une salle de sport. J'y suis allée pendant 5 mois 1 à 2 fois par semaine. Et puis, j'ai voulu changer. Je me suis donc mis à courir.

      J'ai pris le programme nike running pour courir 5 km au bout de 8 semaines. J'ai suivi plus ou moins ce programme et au bout de 3 mois, j'arrivais à courir 4 km sans m'arrêter. Le pied, moi qui ai toujours détesté ça.

      Et là ça fait environ 2 mois que je n'ai pas couru... J'ai la flemme le soir de sortir de chez moi. J'ai l'impression de plus avoir le temps ou de ne pas envie de prendre le temps. Je voudrais faire du sport, mais je ne sais pas si j'ai envie d'enfiler mes runnings ou autre.

      Passionnée de basket, je m'étais dit pourquoi pas intégrer une équipe ? Mais je ne me vois pas tous les dimanches aller faire un match à domicile ou la semaine d'après un match à l'extérieur... Existe il des clubs ou il n'y a pas tous ces matchs ? (je ne pense pas malheureusement...)

      Enfin voilà, j'attends tes conseils et de la motivation :D

      PS : désolée pour ce pavé lol

      Mélanie

      Supprimer
    3. Hello Mélanie,

      Je te remercie pour ton partage d'expérience ! Je comprends tout à fait qu'il soit difficile de continuer une activité sportive après le lycée. Avec les études sup, le logement étudiant, les sorties et les nouveaux centres d'intérêt, ce n'est pas facile...

      En revanche, si tu sens le besoin de faire du sport, fonce !!! Est ce que ton chéri en fait ? Ou des amies ? Faire du sport ça peut aussi bien être une activité mais aussi un mode de vie, comme choisir les escaliers, prendre les vélibs, aller marcher 1 ou 2h le dimanche, faire quelques longueurs à la piscine. ça passe aussi par ces petites choses du quotidien :)

      Pour le basket, c'est tout à fait possible de rejoindre une équipe pour les entrainements uniquement. C'est ce que je fais actuellement depuis un an ! Je m'entraine tous les mercredis avec une équipe qui est inscrite en championnat. Je ne joue pas les matchs car, comme toi, je trouve ça contraignant de devoir bloquer tous ses weekends. Mon équipe a été très accueillante ! En fait, ils sont plus de 15 licenciées et on est une vingtaine à potentiellement venir aux entrainements. Mieux vaut trop que pas assez car on se retrouve parfois en sous nombre pour faire des matchs 5 contre 5.

      Quand j'ai voulu rechercher un club, j'ai regarder ce qu'il y avait dans ma ville et j'ai essayé de joindre les présidents des clubs ou entraineurs pour savoir ce qu'il en était. Essaie de t'y prendre tout début septembre pour ne pas rater le coche !

      Tiens moi au courant promis ?

      Des bisous,
      xx Chloé

      Supprimer
  2. Merci de partager cette passion avec nous, c'est toujours intéréssant de voir comment chacune a commencé a pratiqué le running et de quelle façon elle le pratique. Et surtout ça fait plaisir de voir quelqu'un qui ne se met pas la pression et ne court pas après la performance !

    Un peu comme toi j'ai toujours fait du sport, beaucoup de natation en compétition, puis ça a presque fini par m'en dégoûter... Depuis mon seul objectif c'est de me faire plaisir et de me sentir bien ! Et comme je fais de la danse et que ça me prend déjà pas mal de temps dans la semaine à côté du travail, je suis contente de pouvoir aller me défouler en allant courir ! Et si j'utilise des appli pour surveiller un peu les distances parcourues et la vitesse, ce n'est pas pour autant que je me prends la tête sur mes performances, et ça fait du bien ! :)

    Bref, sinon j'ai moi-même habité à Bordeaux et je ne sais pas où tu cours mais moi j'adorais courir sur les quais en fin d'après-midi/début de soirée ! Le week-end j'allais parfois au lac de Lormont, le cadre est top pour courir je trouve !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Pauline ! Je suis allée voir ton blog, toutes mes félicitations pour ce partage au quotidien de tes aventures sportives ! Moi aussi je fais quelques randonnées car mon chéri est mordu de montagne :)

      Pour le running, je pense que l'on se rejoint bien sur notre pratique ! J'utilise aussi Nike + car j'aime bien savoir le nombre de kilomètres. La vitesse m'intéresse aussi mais je suis de toute façon contente d'aller courir quoiqu'il arrive ! Ma satisfaction c'est d'y aller, de courir et de sentir que cela me fait du bien à mon petit corps !

      A Bordeaux, j'adore courir sur les quais aussi, je faisais le parc bordelais aussi ! Mais je t'avoue préférer les petits chemins de campagne quand je rentre voir ma famille. J'ai plus cette sensation d'air pur et de bien être que lorsque je cours dans la ville.

      Supprimer
  3. Je pratique parfois du fitness chez moi de temps en temps mais je pense que à la rentrée je vais reprendre le BasketBall en Club . L'année dernière j'en avais fait mais j'ai arrêtée car j'en avais plus envie mais je préfère pratiquer une activité sportive. http://thedangerousworldoffashion.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme21/8/14

    Hep,
    Hyper motivant de lire cet article dis donc !
    Vivement qu'on partage quelques foulées alors :)

    Cécile

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme21/8/14

    Je me mets au running petit à petit, mais il me faut du relief (plutôt trail en vue) sinon psychologiquement je peine, pour le moment c'est course/marche mais j'ai bon espoir ça va venir ! Mais je suis plus à l'aise sur un vélo et les vêtements pour courir je trouve que c'est une vrai galère je ne sais jamais où mettre mes clefs, le portable, mes mouchoirs, des sous pour le pain...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha je te rejoints sur les poches aux abonnées absentes des vêtements de sports ! Même si perso, je préfère ne rien avoir à porter car ça fait gling gling et ça m'agace fortement ! Je supporte juste le brassard pour courir avec l'appli Nike +.

      Sinon, je te rejoints à max pour le trail, je prépare d'ailleurs un article dessus car j'en ai fait un qui m'a énormément plus : 16KM et 700m de dénivelés.

      Supprimer
  6. J'ai beaucoup aimé ton article ! j'adore en savoir plus sur le parcours et l'expérience des autres runneuses, et je suis comme toi : je me sens en vie quand je cours. J'ai l'impression que c'est un des rares moments où je suis dans l'instant présent : je me concentre sur la foulée, la respiration, et rien d'autre. J'avais d'ailleurs écrit un article à ce sujet : http://www.etaureliealors.com/2014/03/je-cours.html

    gros bisous !

    Aurélie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de lire ton article : certaines de nos motivations se rejoignent. Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis "se sentir dans l'instant présent". C'est exactement cela.

      Supprimer
  7. J'ai bien aimé ton article! J'aime bien avoir la vision du sport chez les autres.
    Moi pareil j'ai toujours été sportive: multisport quand j'étais toute petite, puis danse, natation équitation... J'aimais bien les cours d'EPS.
    Arrivée à la fac je me suis inscrite au sports accessibles grâce à l'université. Ensuite, je me suis inscrite en salle, parce que j'avais une bonne réduc et que j'essayais de stabiliser mon poids (j'ai tendance à perdre du poids un peu top facilement)
    Pour la course à pied, au début je courrais un peu sur tapis quand j'étais en salle, puis une fois tous les 36 du mois avec des potes quand l'envie me prenait. Puis j'ai eu envie de courir un peu plus régulièrement mais ça me faisait un peu peur d'aller courir en extérieur. Du coup il s'est passé un an de réflexion, et puis un jour, j'en avais marre de rester à réviser chez, j'étais dans une année assez stressante, j'avais juste besoin d'aller prendre un bol d'air et aller courir est devenue une bonne excuse pour pouvoir sortir prendre l'air et c'est parti comme ça.
    J'aime le sentiment de liberté que j'ai quand je cours, observer les paysages et les gens, ça me booste aussi pas mal niveau confiance en moi, ça me détend quand je suis énervée, bref que du positif. Comme je dis souvent à mes potes "t'es juste là et tu kiffes le moment c'est tout, t'es bien là maintenant de suite et c'est ça qui te donnes envie de recommencer"
    Je ne me force pas mais je suis quand même plutôt régulière (je cours en moyenne 3 fois par semaine) et j'aime me lancer des petits défis. Après en ce moment, c'est les vacances, il fait super chaud (je ne suis pas en France) et du coup j'ai énormément diminué mon rythme mais ça ne m'embête pas plus que ça (mais je ressens le manque quand même et j'ai hâte de retrouver mon rythme habituel). Je fais plein de randonnées avec mes potes et c'est tout aussi fun!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore une histoire qui me touche beaucoup ! Je te rejoints à 500% quand tu dis que tu te sens simplement bien et que cela te pousse à commencer. Je me fais cette exacte même réflexion.

      J'ai vu sur Twitter que tu étais de Bordeaux ! Tu es en vacances actuellement ou tu as déménagé ? Sinon, on pourrait s'organiser un petit running collectif ! :)

      Supprimer
    2. Je suis en vacances pour le moment mais je reviens début septembre donc oui ça me ferait super plaisir qu'on s'organise ça :)

      Supprimer
  8. Je cours depuis quelques mois seulement, j'avais tout simplement envie de faire du sport pour être en forme et le running m'est apparu comme le sport le plus accessible et le moins contraignant au quotidien (on peut le pratique où l'on veut, seul ou à plusieurs, et sans dépenser beaucoup d'argent à part l'achat de bonnes baskets).
    Depuis le début de l'année j'essaye de courir au moins une fois par semaine, et je ressens vraiment un manque lorsque je ne peux pas y aller. Les quelques blogs sport/running féminins qui existent aujourd'hui sur internet m'ont vraiment aidé à me "plonger" dans ce sport, comme notamment annedubndidu. Cela aide vraiment à se motiver, tout en apportant bon nombre de conseils pour les débutantes. Malheureusement il existe encore peu de blogs sur le sujet, et c'est pour cela que tes articles sport sont vraiment les bienvenues ;) J'espère en lire encore beaucoup d'autres sur ton blog !
    PS: le monde est petit, nous étions à BX 3 en licence la même année il me semble!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marion, très heureuse de te lire et que cet article te plaise. Je te remercie de m'encourager pour les prochains. C'est dur de sortir des sentiers battus quand on tient un blog, alors cela me touche sincèrement. J'adore le blog d'Anne qui est aussi une référence pour moi. Mais j'ai la sensation de vivre une expérience sportive différente c'est pour cela que j'avais ce besoin de la partager. Sinon, je te rejoints complètement sur le fait d'avoir une communauté pour partager ses courses, je trouve ça motivant de partager cela avec des filles même virtuellement !

      Supprimer
  9. Oui oui, on veut la suite, on veut tout savoir :)

    Mon expérience est encore différente, je n'ai jamais été "sportive", toujours nulle en EPS, le seul sport que j'aimais petite c'était faire du vélo et le ski lors des vacances d'hiver (que j'adore toujours à fond d'ailleurs).

    Il y a environ 3 ans après un cumul de beaucoup de choses (je passe les détails), j'ai commencé à m'y mettre, tout doucement en alternant marche et course (avec Jiwok) c'était cool... L'année dernière, j'ai testé My Asics (mais trop hard pour moi bien que j'ai réussi à faire 8 km) - pas peu fière la vieille ;) oui j'ai 35 ans aujourd'hui en plus !

    Puis je suis passée à miCoach d'Adidas que je combine avec un cardiofréquencemètre et j'adore pouvoir être coachée par rapport à mon rythme cardiaque car c'est là que je peine, je monte trop vite dans les tours sinon... Mais là il faut que je m'y remette car j'ai lâché en juin toute activité physique et là merci Chloé, tu m'as remotivée !

    Comme d'autres de tes lectrices je suis désolée pour le "pavé" mais c'était aussi pour t'encourager à nous publier la suite, car je suis très intéressée par le comment ? et ton alimentation, et tout ça.

    A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Emilie pour tes encouragements ! Et ne t'excuse pas pour le pavé, ça fait un bien fou de le lire. J'ai hâte de vous raconter la suite :)

      En effet, nos parcours sont un peu différents mais l'intérêt est le même. Je ne connais pas du tout Jiwok ni My Asics, il faudra que je teste aussi car je ne vérifie jamais mon rythme cardiaque et, en effet, ça doit être intéressant de le connaître.

      Supprimer
  10. Jolie Chloé on est synchro sur nos articles :) Un plaisir de te lire, je vois qu'on partage la même hygiène de vie <3

    RépondreSupprimer
  11. Super article! J'aime beaucoup la façon do.t tu parles de ma course. Quand j'ai commencé je me sentais pareil, j'habitais a Biarritz et courir en bord de mer me.faisait un bien fou!
    J'habite à Paris maintenant et je ne vais plus courir, je ne trouve plus la motivation. Par contre je vais regulierement à la salle de sport, c'est la meilleure façon de se défouler.

    J'aimerais beaucoup continuer à lire des articles de ce style :)

    RépondreSupprimer
  12. Coucou Chloe,

    Contente de lire ton article sur le sujet ! Je suis justement en pleine réflexion sur le sujet "quel sport pour cette rentrée" et je m'intéresse au running pour me permettre de me défouler après les journées difficiles au boulot.

    J'ai fait de la gym ds une asso jusqu'en juin. C'est bien, mais j'aspire à pouvoir évacuer seule, me défouler, réfléchir etc seule... Le running est donc une solution à laquelle je pense de plus en plus :-)

    J'espère pouvoir te lire sur d'autres articles identiques, je suis friande de conseils pour bien débuter ;-)

    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  13. Un joli article !! le sport ça me manque, j'ai fait du haut niveau alors voir comment je gal_re aujourd'hui alors que ça toujours été facile c'est dur pour moi!! Perso c'est par période, ça me fait du bien mais quand on est grosse comme moi c'est vraiment difficile de rester focus et motivée !! en tout cas c'est un très bel article :)

    RépondreSupprimer
  14. J'ai lu cet article il y a quelques semaines et même pas pris le temps de commenter ! J'ai adoré le lire et j'espère qu'il y en aura d'autres dans la lignée ;-)
    Niveau runing en ce moment je suis un peu sur la touche, avec les chaleurs de l'été j'ai du mal à courir de longues distances... J'attends l'automne avec impatience pour me remettre à faire des petits 10k et pourquoi pas pousser plus loin !
    En tout cas l'appli Nike est plutôt motivante, lorsque je vois que je suis loin derrière toi dans mes km du mois je me dis "allez Marielle, bouge toi !"

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Chloé,

    As-tu débuté avec une méthode particulière ou y es-tu allée "au feeling" ?
    Idem pour les autres runneuses ici ;)

    J'aimerai me lancer parce qu'entre le stress du boulot et les horaires de fou, je voudrai me dépenser un peu histoire de me défouler, mais les salles de sport ne me branchent pas trop et les autres sports sont plutôt incompatibles avec mon planning de travail ...

    Merci pour ta (vos) réponses :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Amandine,

      Désolée pour ma réponse tardive. Quand j'ai commencé à aller courir, c'était au feeling, pas de méthode particulière. Pour te lancer, je te conseille d'y aller en douceur et progressivement. Si tu commences maintenant, il faudra bien t'équiper pour l'hiver !

      Supprimer
  16. J'ai écrit un article similaire sur mon blog, sur le même sujet.
    Je trouve le running vraiment chouette, on peut courir quand on veut sans dépendre de quelqu'un, c'est relativement peu cher par rapport à des sports en salle, et ça fait un bien fou !

    RépondreSupprimer
  17. Mais dis donc, je relis cet article et me rends compte que je n'ai pas laissé de commentaire ! :o C'est inacceptable !

    Merci pour cet article, quand je relis ça, je sais pourquoi je me suis mise au running :) J'ai un parcours un peu différent : j'ai fait de la danse (classique & jazz) pendant quinze ans, mais j'ai du arrêter suite à une blessure grave au genou. Les années passant, les kilos se sont un peu accumulés et... ciao les jambes musclées que j'avais grâce à la danse ! Et puis il y a deux ans, envie de refaire du sport : inscription en salle de sport pour pouvoir faire des appareils de muscu (seule chose que me recommandais ma kiné), et puis j'ai aussi découvert la zumba ! J'adorais ça, et pas de chance, quelques mois après mon inscription, je me suis refait une entorse cheville + genou droit. La loose. Résultat : kiné intensif, interdiction de remettre les pieds en salle de sport. J'ai tenté la piscine, mais vraiment, c'est pas mon truc. Alors contre l'avis de la kiné, je me suis mise à la course, et quand elle a vu que je faisais doucement, avec genouillère, elle a dit ok. Alors forcément, je ne peux pas aller aussi vite que je le souhaite, mais j'y vais quand même, au rythme que m'impose mon genou, et surtout, j'évite les dénivelés, fatal pour ma jambe... Mais ça va, finalement, je me remuscle comme je le souhaite, et je perds un peu de poids ! :)

    Désolée pour le pavé ! Bisous ma belle !

    PS : je pense que je vais y consacrer un article aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma Lucie ne t'excuse pas, j'adore tes pavés ! J'ai hâte de lire ton futur article sur le sujet. Je suis contente que l'on se retrouve sur ce plaisir du running. Je n'ai jamais eu de blessures et je ne peux que compatir car ça doit vraiment être pénible de ne pas pouvoir se surpasser comme on l'entendrais...

      Supprimer
  18. Coucou Chloé !
    Depuis que j'ai découvert ton blog grâce aux articles sur La Réunion, je me suis vite mise à apprécier le contenu que tu crées et ton univers vraiment sympa, naturel et "good vibes only".
    Passionnée de randonnée et de nature, j'aimerais (vraiment) beaucoup me mettre au running, penses-tu pouvoir nous faire un article sur "le running pour les débutants" ou quelque chose dans le genre, afin qu'on puisse en savoir plus, et avoir de bonnes bases pour commencer ?

    RépondreSupprimer