Social icons

F.A.Q. Courses officielles



Comme promis, me revoici avec le second volet de ma F.A.Q. Running. Après vous avoir parlé de ma pratique de la course à pied, aujourd'hui je réponds à toutes vos questions sur les courses officielles !



Quelles étaient tes premières courses officielles ?
C'était le 10km We Own The Night organisé par Nike en 2014 à Paris. Je m'étais inscrite seule, sans team, sans copine. J'avais juste envie de tester une ambiance de course et comme j'habitais à l'époque Paris pour un stage, c'était l'occasion idéale. Le dimanche suivant, j'allais dans le Jura pour courir le trail du Mont d'Or et ses 17km et 750m de dénivelé (imaginez le changement d'ambiance radical entre ces 2 courses!). C'est sûrement pour ça que je suis à l'aise sur plusieurs terrains de jeu, aussi bien sur route qu'en montagne.


Suis-tu des programmes d'entrainement structurés pour préparer tes courses officielles ?
Je participe à plein de courses officielles (minimum 1 fois par mois) mais je n'ai jamais suivi de programme pour en préparer. La principale raison c'est que j'en serai incapable ! Je cours quand j'en ai envie, comme j'ai envie. Il me serait tout bonnement impossible de respecter des plannings de type "tel jour faire X km, tel jour courir en endurance fondamentale, tel jour faire du fractionné"... Merci mais non merci ! Idem pour les trails je n'ai jamais suivi de préparation. En fait, si je participe à autant de courses officielles, ce n'est pas pour battre mes records perso ou atteindre un objectif temps. Mon plaisir c'est de pouvoir découvrir des nouveaux parcours et prendre part à cet engouement unique qu'il y a pendant les courses officielles.


Comment as-tu eu le déclic pour t'inscrire à des trails de 20 à 40km ?
Comme pour les distances sur le plat, j'ai toujours fait augmenté le nombre de kilomètre et de dénivelé tout en restant dans ma zone de confort. Pas question de prendre le départ d'une course en ayant un doute sur mes capacités à la terminer. Je n'aime pas me mettre en danger et bien que je ne prépare pas mes courses, je ne m'inscris qu'à des formats raisonnables par rapport à ma pratique. Après, il y a trail et TRAIL ! Pour les mêmes distances, en fonction du dénivelé, cela change complètement la donne. De nombreuses courses natures portent le doux nom de "trail". Il peut y avoir un peu de dénivelé mais c'est surtout le terrain de jeu qui varie (chemins, champs, vignes, forêt, etc.). Il peut y avoir des petites montées mais ce n'est pas du tout le même effort qu'une course en montagne où ça grimpe sérieusement. C'est pour ça qu'un trail peut être plus ou moins coriace et qu'avant d'augmenter la distance, je me suis aussi essayé à plusieurs types de trail, allant du 15km et 1100m de dénivelé au 32km et 800m de dénivelé avant de courir l'Euskal Trail (50km et 5000m de dénivelé en 2 jours consécutifs) et le Grand Trail de la Vallée d'Ossau (75km et 5200m de dénivelé en relai).


As-tu trouvé ton premier semi-marathon difficile ?
Pas du tout ! J'étais prête, je courais déjà des distances longues entre 15 et 22 kilomètres et je n'avais pas d'objectif temps. Mon seul but était de passer un bon moment et de terminer avec le sourire. Mon premier semi marathon était à Marennes Oléron en Charente Maritime. Je l'ai terminé en 1h56 et je suis arrivée avec une pêche d'enfer ! Le parcours est vraiment chouette avec des passages près de la mer. Cela fait partie des toutes petites courses où l'on est environ 200 au départ que je vous recommande chaleureusement.


Comment préparer son premier semi-marathon ?
L'idée c'est d'allonger vos sorties très progressivement. Augmentez kilomètres par kilomètres vos sorties longues pour essayer d'approcher du 20km (17 ou 18km peuvent suffire, la motivation le jour J fera le reste!). Je n'ai pas de plan d'entraînement pour semi à vous partager car je n'en ai jamais fait. mais un seul et unique conseil : surtout, ne vous mettez pas la pression pour votre premier semi ! Objectif #1 : le terminer avec le sourire !!! Et c'est valable pour d'autres courses ;)


Est-ce que le semi marathon de Bordeaux est cool ?
Très cool pour y avoir participé aux 2 éditions. L'organisation n'a pas toujours été au rendez-vous mais l'ambiance en nocturne, les encouragements du public et le parcours de folie valent le détour. C'est vraiment sympa de courir à domicile dans sa ville. Je pense m'inscrire à nouveau l'année prochaine !


Vas-tu refaire le semi marathon de Barcelone ?
C'est l'une des courses que j'ai préféré donc j'adorerai le refaire un jour ! Par contre, je ne me projette pas quant à l'année de ma prochaine participation. Cela peut être dans 2 ans, 5 ans ou 10 ans : l'avenir nous le dira. Il y a tellement de courses en France et ailleurs à découvrir !


As-tu des petites astuces pour évacuer le stress avant une course ?
Non car je n'ai jamais été stressée avant une course. La veille de mon premier marathon j'ai dormi comme un bébé ! Si vraiment vous êtes stressée avant un course, dîtes vous que vous ne jouez pas les qualifications pour les JO 2020 et que la Terre ne s'arrêtera pas de tourner si vous ne finissez pas votre course ou si vous arrivez quelques minutes après ce que vous auriez prévu ! Il n'y a pas de raison de stresser : c'est que du bonheur !


Que manges-tu avant un semi marathon ? 
Je mange peu car je n'ai pas l'habitude de petit déjeuner... Dès fois il m'arrive de ne rien manger avant une course officielle mais j'essaie quand même de prendre une banane 2h avant le départ de la course. Occasionnellement un yaourt ou une barre de céréales en plus si j'en ressens le besoin (si j'ai faim tout simplement!).


Est-ce que tu bois des boissons isotoniques ?
Oh que non et cela ne m'attire pas du tout. Idem pour les gels (beurk!!!). J'arrive à trouver le carburant nécessaire dans de vrais aliments pendant mes courses...


Es-tu plutôt chocolats ou muffins pour les ravitaillements ?
Chocolat ou quatre quart haha ! Je n'ai jamais encore vu de muffins en ravito mais j'ai toujours un souvenir impérissable du premier trail où j'ai découvert le ravito final composé de sandwichs à la charcuterie, de fromages, de fruits et de plein de bonnes choses. *bave*



Je vous laisse avec cette série de photo a été prise rapidement avant mon combiné à Blanquefort le week-end dernier. Une course au format original puisqu'il s'agissait de faire 12km de trail nocturne le samedi soir et un semi-marathon avec un parcours 70% sur chemin le dimanche matin. Je ne manquerai pas de vous faire un article spécialement pour que vous puissiez vous aussi trouver des pépites de courses officielles près de chez vous !

Mais avant cela, un dernier article F.A.Q. Running est prévu avec un focus sur les équipements pour boucler la boucle ! J'espère que cette série vous plaît et si jamais vous avez d'autres questions à me poser, n'hésitez pas à le faire en commentaire :)

Belle journée,
xx Chloé

13 commentaires

  1. Super, super! Je vais peut-etre tenter le semi alors... :) xxx

    RépondreSupprimer
  2. Top cet article je l'attendais !! J'aime beaucoup ton approche "décomplexée "du running , ça change de ce qu'on peut lire en général sur la course à pied où on parle plus de "RP" et "plan d'entraînement"! Je trouve ça rafraîchissant;) J'essaie aussi de plus en plus de courir au feeling plutôt que de suivre rigoureusement un plan et d'ailleurs la course officielle où j'ai battu mon record était celle où je n'avais pas ma montre chrono et où je me suis fiée à mes sensations et où j'ai pris le plus de plaisir !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Charlotte. En effet ici les RP et plan d'entraînement ne sont pas de la partie hihi. Trop rigolo que ta courte officielle à RP soit une course sans montre chrono. Comme quoi le feeling peut donner des ailes :)

      Supprimer
  3. Pretty interesting!
    Love your stunning running outfits.

    Don't miss today on the blog my boho-chic outfit with a plumeti dress...and a lovely pair of wedge sandals by Aquazzura! ;)
    .
    ❤ Kisses from www.withorwithoutshoes.com

    RépondreSupprimer
  4. Trail, semi, courses, je suis encore loin de tout ça ! C'est vrai que ça ne m'intéresse pas vraiment, mais j'espère en faire au moins une dans les mois qui arrivent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela ne peut pas plaire à tout le monde hihi :)

      Supprimer
  5. Hello
    J'attendais cette deuxième FAQ! J'aime beaucoup ta façon "décomplexée" d'envisager le sport! C'est très rafraîchissant de ne pas entendre parler de" performance", mais juste de la joie de faire du sport ! J'ai de plus en plus de mal avec les gens "déçus" à la fin de leur course car ils n'ont pas fait tel ou tel temps... Tellement dommage de s'en vouloir, on a assez de soucis comme ça, le sport, c'est un loisir, c'est juste du bonheur! merci de nous transmettre cette bonne humeur !! (et d'ailleurs ça ne t'empêche pas de faire des distances et courses de fou !!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends tellement ce que tu dis là... Moi aussi certains messages me font bondir ! Il n'y a pas d'enjeux en course à pied quand on est amateur et non athlète professionnel. La terre ne va pas s'arrêter de tourner si on court + ou - lentement. Voilà pourquoi je suis toujours bien contente de moi peu importe le chrono ! Et toc ! :D

      Supprimer
  6. Anonyme10/10/16

    Super article :) dans ton article suivant, pourras tu donner tes conseils pour l'habillement ou l'équipement l'hiver ? Merci pour tes partages d'expérience !

    RépondreSupprimer
  7. Anonyme11/10/16

    Il ne me reste plus qu'a enfiler mes baskets et a sortir courir ! tout cela est super motivant !!
    Merci beaucoup pour ces conseils !! Léa

    RépondreSupprimer