Social icons

BLOGTRIP : l'envers du décor

Blogueur Dominique Capital

À quelques petites heures de mon passage sur Capital, je me devais de vous retransmettre mon avis sur les blogtrips afin de vous raconter ce qu'est vraiment l'envers du décor, sans censures, sans raccourcis, sans mauvaises interprétations.

On va carrément prendre l'exemple médiatisé : celui de l'île de la Dominique. J'ai été invitée fin janvier par Interface Tourisme qui gère l'Office de Tourisme de la Dominique à participer à ce blogtrip. Rien qu'à l'intitulé du mail "L'île de la Dominique recherche ses nouveaux aventuriers", je savais que le programme allait me plaire ! Pas manqué à la lecture de celui-ci : j'allais découvrir une île des caraïbes authentique, naturelle et sacrément belle.

Quelques semaines après avoir accepté ce blogtrip, on m'annonce qu'il serait suivi par une équipe de reporters pour le magazine de Capital. Ma première impression est très mitigée : d'un côté, je suis ultra contente car c'est une expérience unique mais de l'autre, je redoute de devoir confier mon image à une grande chaîne de télévision... Et puis j'ai échangé avec la journaliste Lorraine de la société de production Babel Press. Elle m'explique le pourquoi du comment du reportage et ça me rassure sur ses intentions. Elle veut suivre un blogtrip pour montrer comment les offices de tourisme et les blogueurs travaillent ensemble. Elle me parle aussi de son envie de mettre en avant la diversité de contenus proposés par des blogueurs qui vivent pourtant la même expérience. Pour moi qui suis toujours très transparente sur ma façon de bloguer, j'ai trouvé que le sujet tenait vraiment la route et j'ai donc accepté d'y participer. Ce qui est assez ironique c'est que là, tout de suite, maintenant, j'ai à nouveau ce sentiment d'excitation mitigé à mi-chemin entre la joie et la peur ! Car non, je n'ai pas vu le reportage avant sa diffusion mais seulement la bande annonce et le titre de l'émission : "Vacances gratuites : et si c'était possible ?" qui ne colle pas du tout à ce qui avait été annoncé initialement !

Alors parlons-en, de ce blogtrip ! Je vais tout vous raconter et dans les moindres détails ;)


Qu'est-ce qu'un blogtrip ?


Un blogtrip, comme son nom l'indique, c'est un voyage de blogueurs. Les offices de tourisme convient un certain nombre de blogueurs (généralement entre 5 et 10) pour leur faire découvrir leur destination... Pour l'office de tourisme, l'intérêt est de se faire connaître à travers les publications du blogueur et de pouvoir toucher sa cible. En d'autres termes, l'office de tourisme va pouvoir se faire un peu de pub auprès des lecteurs du blogueur puisque ces derniers vont être amenés à connaître voire apprécier un nouveau pays, une belle région ou une ville surprenante. Au vu de la professionnalisation des blogs qui proposent de plus en plus un contenu tiré par quatre épingles, c'est une belle opportunité pour l'office de tourisme qui bénéficiera de leurs qualités rédactionnelles et/ou leurs talents de photographe et/ou leurs communautés actives.

Et moi dans tout ça ? J'ai la chance d'être invitée à découvrir une destination sympa dans les meilleures conditions puisque nos hôtes ne sont autres que les offices de tourisme en personne ! Ils connaissent sur le bout des doigts les plus beaux lieux à visiter, les meilleurs hôtels pour séjourner, les plus gourmands des restaurants ou encore les activités à ne pas rater. Cela me permet aussi de pouvoir créer un contenu sympa qui change de l'ordinaire et croyez-moi, quand on travaille en free-lance environ 10h par jour et 7j/7 à domicile : ça fait du bien de lever le nez un tout petit peu.



NON, UN BLOGTRIP, CE N'EST PAS DES VACANCES.


Ma vision des vacances est la suivante. Peu importe que l'on soit dans les Caraïbes ou à Pétaouchnok, tant que je suis bien entourée de mes proches, ma famille ou mes meilleures amies, c'est tout ce qui compte. Ce qui est vraiment cool en vacances, c'est de ne pas avoir d'horaires : on fait ce qu'on veut quand on veut, pas de pression, doigts de pieds en éventail, partie de belote et écriture de cartes postales (très important!).

Je suis parfaitement consciente que ça puisse en faire rêver plus d'un de partir à l'autre bout du monde tous frais payés. Mais attention, il ne doit pas y avoir d'amalgame : ces blogtrips sont d'ordre professionnels. Est-ce que vous diriez à un commercial qui voyage pour rencontrer ses clients à l'étranger qu'il part en vacances ?! Est-ce vous diriez à un journaliste (de Capital par exemple) qu'il va sur un lieu de tournage exotique pour se prendre des petites vacances ? Certainement pas ! Le problème ici, c'est qu'il y a des métiers qui sont plus ou moins bien rentrés dans les mœurs. Celui de blogueur est encore trop méconnu et complètement déconsidéré.

Dans le cadre d'un blogtrip, je suis donc invitée pour valoriser une destination sur mon blog et sur mes réseaux sociaux. En fait, on est dans le cadre d'une prestation offerte type "test de produit" (ou en l'occurrence, "test de destination"). Si cela s'avère convaincant, alors forcément, je vais avoir envie et même besoin de vous raconter tout ce que j'ai vécu. L'office de tourisme en est bien conscient et va donc se démener pour que les blogueurs repartent avec des paillettes dans les yeux ! Et forcément, quand le blogueur est content, le blogueur écrit.

OUI, le voyage est intégralement pris en charge par l'office de tourisme. Mais dans la vie, rien n'est gratuit ! Ce n'est pas pour mes beaux yeux que l'on me fait venir à tel ou tel endroit, mais plutôt dans l'espoir d'avoir des parutions sur mon blog et mes réseaux sociaux. Pour ma part, si j'accepte de participer à un blogtrip, c'est que je suis persuadée que l'expérience va me plaire et que j'en parlerai. Je n'ai vraiment pas de temps à perdre à "partir pour partir" donc je sélectionne minutieusement les voyages blogueurs auxquels je participe. Je trouve toujours ça très excitant mais les enchaîner ne me fait pas du tout rêver... Les déplacements à répétition sont fatigants et un poil stressants. De toute façon, avec la tonne de boulot que j'ai en travaillant à mon compte, je préfère me réserver un peu de temps pour passer de précieux moments avec mes proches.

On continue avec le jeu des 7 différences ! Contrairement à des vacances, quand on part en blogtrip, on ne choisit pas les personnes qui nous accompagnent, ni ce que l'on va faire. Le groupe de blogueurs est prédéfini par l'office de tourisme en fonction de ses objectifs de communication. Par exemple pour la Dominique, il fallait des blogueurs baroudeurs mais aussi des profils qui touchent des cibles différentes. Si la Dominique a organisé ce blogtrip, c'est parce que cette île, méconnue des français et bien souvent confondue avec la République Dominicaine, a besoin de faire découvrir ses richesses naturelles, sa diversité touristique et tout le travail réalisé pour remettre l'île en état après la tempête Erika de l'été 2015. Il y a un vrai enjeu pour l'office de tourisme.

Sur ce blogtrip, j'étais la seule blogueuse dite "lifestyle" parmi 3 blogueurs spécialisés dans le voyage. Tous ont eux-mêmes leur petite particularité : Benoît et Pauline avec leurs vidéos, Brice et son webzine ultra suivi et Capucine qui gère 3 blogs à elle seule. Chaque blogueur est unique, il en va de même pour son lectorat ! Personnellement, je me suis toujours très bien entendue avec les groupes avec qui je partais, mais avant le départ ça reste au mieux, des gens que j'ai déjà croisé sur un autre événement ou au pire, de parfaits inconnus. Bien sûr, il y a des affinités plus ou moins fortes avec certains blogueurs mais comme je suis très sociable, cet aspect-là ne me fait pas peur. J'aime les gens, j'aime les rencontrer, j'aime apprendre à les connaître... Mais vous comprendrez que ce n'est pas du tout la même ambiance que si c'était mon mec, ma petite sœur ou ma meilleure amie. Finalement, c'est comme partir à l'étranger avec des collègues de travail, sauf que ces collègues là, on ne les voit que très rarement puisque chacun travaille à domicile. Par contre, même dans le cadre professionnel, je trouve indispensable de lier l'utile à l'agréable en instaurant un climat convivial comme c'était le cas en Dominique où notre joyeuse troupe s'est très bien entendue.

S'ajoute à cela le programme qui est, lui aussi, imposé. Il est bien sûr fourni avant le départ pour savoir dans quoi on s'engage mais il n'est ni flexible, ni adaptable au cas par cas. Alors forcément, toutes les activités ne peuvent pas faire l'unanimité puisque l'on part à plusieurs. Il doit y avoir majoritairement des choses sympas à faire et à voir, pour que je fonce en fermant les yeux sur les petites choses qui me plairont moins. Par exemple, les activités qui m'ont le moins séduite en Dominique sont le cours de cuisine créole qui s'est un peu éternisé et l'atelier fabrication de chocolat qui ne comprenait même pas de dégustation (sérieusement?!).  Pourtant, vous me connaissez, je suis gourmande... mais les activités éducatives m'ennuient vite. Je préfère quand il y a de l'action avec des activités qui bougent plutôt que de m'enfermer sagement dans une pièce. C'est ma façon de voyager : j'aime aller courir, randonner, marcher, découvrir avec mes petites jambes et mes grands yeux émerveillés. D'ailleurs en parlant de ça, quand on dit "randonnée" lors des blogtrips, j'ai compris que cela n'avait rien à voir avec le type de rando que j'aime et que je pratique avec mon guide de montagne. Petite anecdote en Dominique, il était noté dans le programme du jour 3 "randonnée à Titou Gorge et au lac Fresh Water". Je me suis donc habillée pour marcher, avec mes chaussures de rando, un legging, un débardeur de sport, un sac à dos : la totale. Tout le monde m'a demandé si j'étais allée courir à la vue de ma tenue. Ils étaient tous habillés à l'accoutumée avec shorts et tennis en toile. "Heuuu y avait écrit randonnée les gars !". En fait, on a passé la journée dans un van avec notre chauffeur habituel qui nous déposait de lieu d'intérêt en lieu d'intérêt. Si j'avais vraiment été en vacances avec mon mec dans cette île, croyez-moi, on aurait randonné avec un grand R car les terres dominiquaises s'y prêtent réellement. J'y retournerai donc volontiers dans ce cadre là d'ailleurs.


Comment les blogueurs travaillent en blogtrip ?


L'office de tourisme veut montrer le maximum de jolies choses en un minimum de temps donc tous les jours du blogtrip sont hyper chargés. En Dominique, on était généralement en activité de 8h30 à 19h et ensuite, on dînait en groupe. Avec de tels horaires, on n'a quasiment pas le temps pour faire d'autres activités ou pour travailler sur d'autres projets. Moi qui court habituellement 3 fois par semaine (au-delà d'une passion, c'est un besoin), je dois à chaque fois jouer des coudes pour dégager 40min de running pendant un blogtrip. Cet aspect là ne me dérange pas plus que ça : je le conçois et le comprends parfaitement puisque ce ne sont pas des vacances !!! 

Ce qui est un peu plus compliqué à gérer, au vu de la densité des plannings, c'est de continuer à travailler sur d'autres projets, à répondre aux centaines de mails que je reçois quotidiennement, à publier de nouveaux articles sur mon blog. En Dominique, je ne pouvais bosser que 2 à 3 heures par jour, isolée dans ma chambre. Avec le décalage horaire, ça tombait bien, j'étais levée à 5 ou 6h du mat' ! Ce temps-là, je ne l'utilisais pas pour profiter des piscines luxueuses des hôtels, ni pour faire bronzette, loin de là ! C'était LE moment où je devais être ultra productive et faire, en quelques heures, ce qui me prend habituellement la journée. Oui, c'est un pari perdu d'avance, mais l'enjeu, pour moi, est de prendre le moins de retard possible car je sais que les "après blogtrips" sont intenses pour rattraper tout le boulot que l'on n'a pas pu faire en étant en déplacement.

Pendant le blogtrip, c'est simple, je suis toujours scotchée sur mon téléphone. Vous l'aurez remarqué, mes story SnapChat sont 3 fois plus longues qu'habituellement et mes publications Instagram plus fréquentes. Les réseaux sociaux jouent un rôle essentiel car ils représentent du contenu créé en temps réel. Vous pouvez donc découvrir la destination en même temps que moi, avoir mon ressenti et mes impressions à chaud et l'intime sensation de voyager à travers mes publications. On vous montre la destination sous son meilleur angle, grâce à des outils de partage simples et rapides pour que vous n'en perdiez pas une miette. Ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que si je publie une photo de moi qui fait la fofolle sur la plage ou une photo de la magnifique piscine de l'hôtel, cela ne veut en aucun cas dire que je me suis fait dorer la pilule sur du sable fin pendant toute la journée ou que j'ai profité des transats pour me la couler douce. Ça, c'est ce que VOUS vous pourriez faire en allant en vacances à la Dominique ! Et c'est comme cela, en créant du contenu valorisant autour d'une destination, que le blogueur participe à sa promotion.

Ensuite, pendant le blogtrip, je pense toujours à ce que je vais pouvoir créer. Combien de tenues du jour dans des lieux atypiques vais-je pouvoir faire ? Quand, comment et avec qui vais-je pouvoir organiser mon shooting ? Est-ce que je peux me mettre en scène dans ce lieu pour faire une photo Instagram sympa ? Par exemple, en Dominique, c'était assez compliqué au départ car j'étais la seule blogueuse lifestyle à devoir photographier des looks du jour... On a mis plusieurs jours avant de pouvoir faire mon shooting et je n'ai pu immortaliser qu'un seul look grâce à l'aide de Capucine. Même combat pour mes photos Instagram. Au départ, je ne voulais pas embêter les autres à me prendre en photo dans le décor selon quelques petites directives artistiques, mais finalement, c'était trop bête de ne pas en profiter pour faire de belles photos. Alors j'ai coaché Clarisse, notre accompagnatrice, et elle a su prendre de chouettes clichés pour mon compte Instagram. Après tout, on est là pour ça, rien que pour ça.

Mais je dois avouer que c'est un peu déroutant de devoir créer du contenu sans avoir tout le confort quotidien habituel. Pour tout l'aspect photos, je travaille avec mon mec, Adrien, photographe officiel. Non seulement il touche sa bille en photographie mais en plus, il connaît exactement mes goûts, mes envies et mes attentes. Pas de perte de temps, on a nos petits rituels et on réussit à être productifs rapidement. Et puis si jamais ça ne me plaît pas, je n'ai pas besoin de prendre des pincettes pour le lui dire haha. En Dominique, je n'ai pu faire que 3 articles sur le blogtrip alors que pendant mes vacances (cette fois-ci) en Martinique avec Adrien et ma cousine, j'en ai fait le double (3 articles voyages et 3 looks). Pour ces destinations, je n'avais aucune obligation quant à la quantité de publications, ni par rapport à l'office de la Dominique qui m'avait invité et encore moins du côté de la Martinique puisque c'était des vacances choisies depuis la période de Noël et que je n'ai eu aucun contact avec l'office martiniquais. Je suis une blogueuse passionnée alors je saute sur chaque occasion de créer du contenu sympa et c'est un jeu d'enfant lorsque je suis accompagnée d'Adrien ! Certains offices de tourisme le comprennent et nous ont d'ailleurs déjà proposé de partir ensemble pour faciliter la création de contenu. Ce sont pour moi, des conditions optimales pour travailler.

Si le temps me le permet, j'aime bien pouvoir publier un article pendant le blogtrip. Cela nécessite au moins 2 à 3h de travail pour des articles tenues du jour, mais je trouve ça sympa d'avoir un relai sur le blog en temps réel plutôt qu'un look plus ancien photographié à Bordeaux. En Dominique par exemple, je vous ai publié cette tenue avec ma robe en jean. Cela m'a coûté quelques heures de sommeil et j'ai presque failli louper l'heure de l'apéro mais encore une fois, c'est ce pourquoi je suis là ! Après le blogtrip, c'est là que je trie toutes mes photos de paysages prises avec mon réflex. En fonction des belles images que je ramène de voyage, je prévois un ou plusieurs articles type "carnet de voyage". Ce sont des articles qui prennent beaucoup de temps à concevoir, entre les retouches photos et la rédaction. En plus de travailler pendant, on ramène aussi beaucoup de boulot à la maison. Cela s'additionne à tout le retard que l'on a pris en étant à l'étranger... Les jours suivant les blogtrips sont donc tout aussi intenses, mais cette fois-ci, pas d'activités au programme, mais des journées entières avec les fesses vissées à la chaise de bureau...



J'espère avoir pu mieux vous éclairer sur la face cachée des blogtrips. Ce sont indéniablement des expériences incroyables mais ne sont en aucun cas des vacances pour le blogueur. Nous sommes de vrais porte-paroles auprès de la destination et nous devons travailler énormément pendant et après le blogtrip. Mais ça, peut-être que vous vous en doutiez, vous, mes fidèles lecteurs ?

Voyons-voir si Capital retransmet comme il se doit notre blogtrip sur l'île de la Dominique...

À toute suite sur le petit écran (alala le stress!!!!).
xx Chloé

108 commentaires

  1. Merci pour cette mise au point qui a le mérite d'être très clair. je regarderai le reportage de Capital, j'espère que ce ne sera pas trop déformé et qu'ils ont bien compris de leur côté les avantages et lds inconvénients de cette expérience.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis fan de ton article. Tout est tellement bien dit. En tout cas j'espère que le reportage correspondra vraiment à tes attentes

    RépondreSupprimer
  3. Aller, on y croit ça va bien se passer !!! #teamsnapchat <3

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Chloé
    C'est très chouette d'avoir écrit cet article pour nous éclairer sur l'envers du décor!
    Je suis devant Capital on va bien voir ce qu'il en est mais en effet vu le thème du soir ca est plutôt comment se la couler douce en vacances pour pas un rond!

    Bisous!

    RépondreSupprimer
  5. toujours bien de repositionner les choses, mais bon je vais regarder qd mm juste pour voir ta frimousse au moins

    RépondreSupprimer
  6. Great and clear explanation of your point of voew of blogtrips.Very interesting!

    Today on the blog I show my new 70's style block heel sandals....very chic and comfy. Don't miss them! ;)
    .
    .
    ❤ Kisses from www.withorwithoutshoes.com

    RépondreSupprimer
  7. Tu fais bien de mettre les pendules à l'heure ! Mais je ne doutais pas un seul instant de tout ça :) Super article et très bonne rédaction !

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir Chloé, je n'ai pas regardé l'émission, mais j'imagine bien la façon dont peut être tourné le sujet. Je trouve ça bien que tu donnes ta version de blogueuse pour que chacun puisse se rendre compte du travail que ça demande. Merci :)

    RépondreSupprimer
  9. Ah j'adore jouer à la belote :).
    Plus sérieusement, je suis complètement d'accord avec ton article. Bien évidemment que c'est donnant donnant, pour les bloggers et pour l'office qui veut faire connaître l'endroit. S'ils retransmettent ça comme des "vacances" gratuites alors ils n'ont pas la même vision des choses.
    Bien sur que, une fois le voyage réalisé, on a hâte de découvrir ce que vous allez nous partager et non pas pour avoir un retour 3 mois après :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HAHA les grands esprits se rencontrent pour une partie de belote endiablée ;p

      Supprimer
  10. Ahhh j'ai vu ta petite tete à la tété ! Je lis en même temps ton article et c'est vraiment bien d'avoir écrit "l'envers du décor" car on se fait vite de fausse idées ! En tout cas tu as beaucoup de chance !

    Bisous :) !

    RépondreSupprimer
  11. C'est plutôt bien ce pti reportage ! Ca colle avec ton article en tout cas !

    RépondreSupprimer
  12. Ah ça, les journées chargées en blogtrip, c'est toujours le truc qui rend ça aussi passionnant que fatiguant (même si j'essaye toujours de me battre pour me trouver au moins 30 minutes de mode tranquille dans ma chambre d'hôtel !) ! En tout cas merci pour toutes les précisions ;)

    RépondreSupprimer
  13. Mince c'était ce soir le reportage ? Du coup si j'avais vu ton article avant j'aurais regardé.
    Je ne connaissais pas du tout le concept de blogtrip, effectivement ça se vit comme du boulot et ça ne doit pas être évident tous les jours avec toutes les activités imposées et le rythme soutenu.
    Le fait d'être suivi par une équipe télévisée n'est pas simple on ne sait pas ce qu'ils vont dire une fois le montage réalisé et parfois la réalité est un peu transformée j'espère que ça n'aura pas été le cas.
    Je regarderai s'il y a une redif !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux le voir via M6replay normalement, on est à la fin dans le sujet "vacances gratuites" (n'importe quoi de nous avoir casé là dedans mais bon, audimat, tout ça)... En tout cas je suis contente d'avoir pu t'éclairer sur ce qu'est un blogtrip. Bises à très vite

      Supprimer
    2. Merci je regarderai ça sur M6replay ce soir ! Bises à toi

      Supprimer
  14. Anonyme5/6/16

    Rends-toi compte de la chance que tu as, parce que tous les "inconvénients" que tu évoques sont tirés par les cheveux.. C'est pas bien grave non plus si Adrien n'est pas là pour un voyage..
    Jolie blog en passant et j'ai bien apprécié le reportage xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait je réalise parfaitement la chance que j'ai, je l'écris même dans le premier paragraphe "qu'est-ce qu'un blogtrip?". Le but de cet article était de montrer l'envers du décors car lorsque je pars en déplacement, je partage le positif, les bons côtés, les moments fun... Ici je voulais expliquer la phase cachée.
      Et bien sûr que ce n'est pas grave si Adrien n'est pas là pour un voyage, la preuve, je m'en suis bien sortie sans lui pour la Dominique. Ce qui est non moins véridic c'est que avec lui, les contenus sont plus nombreux et plus qualitatifs car on a l'habitude de travailler ensemble :)
      Merci beaucoup pour ton commentaire et d'avoir suivi le reportage !

      Supprimer
  15. Anonyme5/6/16

    Euh ouai enfin de dire que ce n'est pas des vacances... les activités que l'on te propose font rêvé même si elles te sont imposées !! je trouve que tu abuses sur tes propos...
    Certes tu ne fais pas ce que tu veux mais tu ne paye rien et on te propose des activées super sympathique et les mieux de la régions...
    Je pense que à force tu ne prête plus attention à la chance que tu as de faire ca gratuitement! c'est tellement devenu une habitude, tu vois ça comme un travail... Tu devrais souffler quelques temps si tu n’apprécie plus tes voyages et la chance que tu as.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir. Je réalise parfaitement la chance que j'ai de pouvoir partir à l'étranger pour produire du contenu pour mon lectorat, je l'écris même dans le premier paragraphe "qu'est-ce qu'un blogtrip?" : "J'ai la chance d'être invitée à découvrir une destination sympa dans les meilleures conditions puisque nos hôtes ne sont autres que les offices de tourisme en personne !"
      Mais as-tu seulement lu mon article dans son intégralité ? Bloguer EST un métier, un métier passion certes, mais un métier quand même. J'ai une mission en allant en blogtrip et si je pars, c'est bel et bien pour travailler. Un travail que j'aime certes, mais un travail quand même.

      Supprimer
  16. Bonsoir,

    Je pense que comme toujours les gens comprendront ce qu'ils voudront...
    Je suis tombée un peu par hasard sur capital ce soir et j'ai donc regardé; C'est vrai que le reportage était un peu accès "Comment Voyager Gratos", mais si on réfléchit un petit peu on s'imagine bien qu'il y a le revers de la médaille, car comme tu dis dans la vie rien n'est gratuit.
    Je trouve que ce billet remet à juste titre tous les tenants et aboutissants.
    Je n'ai pas de doute quant aux pensées de tes fidèles lecteurs.
    Pour les autres, qui se limitent à la simple vitrine vaut il vraiment le coup de devoir se justifier?
    Je trouve cool ta manière de vivre le bloging. Merci de faire ce que tu fais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire et pour tes justes réflexions que je rejoins à 100%.
      En effet je suis ravie d'avoir pu écrire cet article pour mes lecteurs et pour les autres blogueurs qui vivent + ou - la même chose.
      Je suis vraiment ravie en tout cas que tu aies trouvé ce billet intéressant :)

      Supprimer
  17. Bonjour, je ne connaissais pas ton blog avant de voir Capital et c'est intéressant de découvrir les coulisses d'un blogtrip du côté des premiers intéressés. Ce n'est effectivement pas vraiment l'image qui est donné par le tournage sur M6, on croirait presque que tenir un blog c'est le bon plan pour partir en vacances à l'oeil. Une nouvelle fois ça peut causer du tord à la blogosphère en attirant des personnes intéressées et peut-être vite déçues plutôt que de vrais passionnés.
    Quoiqu'il en soit, j'étais très surprise que le lieu du séjour soit la Dominique, c'est l'île d'où est originaire ma grand-mère et effectivement c'est systématiquement confondu avec la république Dominicaine ! J'espère que beaucoup de personnes auront ainsi découvert cette perle de la caraïbe... mais pas trop non plus ahahah
    À bientôt,
    LaManouchka

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi : ils ont montré le côté facile et gratuit mais n'ont pas assez mis en avant notre passion et notre travail, c'est vraiment dommage.

      Pour ce qui est de la Dominique, c'est vrai qu'il y a un vrai manque de notoriété on s'en ai rendu compte sur place et le blogtrip devait servir à la découverte de cette île magnifique. Comparé à la Martinique, c'est tellement plus WAHOU !!!! Mais je te rejoints à 100% il ne faut pas que ça attire un tourisme de masse. Dans mon article sur la Dominique je le préconise pour des aventuriers et sportifs. À mon avis les club med afficionados n'ont pas leur place en Dominique et j'espère qu'elle restera authentique et préservée comme j'ai eu la chance de la découvrir le plus longtemps possible. Si ta grand-mère y habite tu y vas souvent ? Tu connais bien ?

      Supprimer
    2. Ma grand-mère est une globe-trotteuse ahah, elle n'y habite pas en ce moment, elle se repose à Limoges avant de décoller pour de nouvelles aventures, peut-être au Canada. Et malheureusement je ne connais que très peu la Dominique, mais j'en ai un souvenir assez proche de ce que tu décris : un pays brute, une perle encore protégée.
      Qui sait, peut-être qu'un jou nous nous croiserons là bas ;)
      En tous les cas, merci pour ce post mise au point, et puis l'air de rien je suis quand même contente d'être tombée par hasard sur cette émission l'autre jour car ça m'a permis de découvrir ton blog plein d'inspiration !
      A bientôt,
      LaManouchka

      Supprimer
  18. Je n'ai pas vu le reportage (replay demain du coup) mais j'imagine déjà le contenu... --"
    Par contre j'apprécie ce billet démontrant une bonne fois pour toute que tout ce qui est blogtrip, voyage de presse n'a rien d'un voyage vacance et qu'un blogueur (ou youtubeur) qui part dans ce genre de voyage y a pour le travail.
    En tout cas, j'ai découvert ton blog grâce à des partages sur twitter et j'en suis bien contente je l'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh super, bienvenue par ici alors :)
      Tu me diras ce que tu as pensé du replay... Cela aurait pu être pire mais tellement mieux aussi. Ils n'ont pas assez mis l'accent sur le travail c'est dommage.
      En tout cas je suis très contente que d'autres blogueurs/youtubeurs comme toi se retrouvent dans mon article car cela méritait d'être dit une bonne fois pour toute !!! Merci beaucoup <3

      Supprimer
  19. Bonsoir Chloé !

    Reportage visionné ! En effet le sujet annoncé "vacances gratuites"...je me demandais comment ils allaient en arriver au sujet "blog trip" ? un moyen de voyager à "l'oeil" ? J'ai trouvé finalement le sujet plutôt bien traité. Excellente idée d'avoir rédigé cet article sur l'envers du décor...un blog demande beaucoup d'investissement même si la passion est au rendez-vous ! Garde ta fraicheur et ton éthique, nous, au Mag, on adore !!! La Rédac pour QuinquaTsenS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour votre soutien et pour votre message. En effet, bloguer n'est pas de tout repos : 10/12h par jour devant l'ordi à bloguer est-ce vraiment sérieux ? Mais bien sûr car quand on aime, on ne compte pas ! C'est un vrai métier, un métier-passion certes, mais un métier quand même.

      Supprimer
  20. Hello! Super article Chloé, bravo! On m'a parlé de toi à plusieurs reprises ces temps-ci! Dis donc, qui aurait cru que Jonzac était un tel vivier de blogueuses! J'espère que l'on s'y croisera un de ces 4 pour parler blogging! A +

    RépondreSupprimer
  21. Coucou Chloé !

    Je dois dire qu'on a stressé un peu avec toi hier, mais finalement ça aurait pu être pire! Après venant de capital, on se doute forcément du type de reportage qu'il diffuse : argent, stat... ils auraient du mettre plus en avant votre façon de travailler...
    En tout cas, on retrouve bien ta joie de vivre dans le reportage !
    xoxo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille mercis pour ton soutien. OUI ça aurait pu être pire, mais tellement MIEUX aussi, comme tu le dis, en valorisant notre travail à juste titre...

      Supprimer
  22. Mille mercis pour ta sincérité et ta franchise, j'adore !
    Chloé

    RépondreSupprimer
  23. Tout est dit et très bien écrit!
    Je rentre de deux blogtrips et ma mère considère cela comme des vacances :-)

    http://karinecandicekong.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha fais-lui lire l'article alors elle comprendra peut-être un peu mieux !!

      Supprimer
  24. Anonyme6/6/16

    Je suis tout à fait d'accord avec toi, ce ne sont pas des vacances mais bon dans ton article j'ai l'impression que tu parles comme si c'était un peu contraignant, je ne ressent pas le côté positif, il faut aussi prendre conscience de la chance de pouvoir faire cela, voyager, découvrir de nouveaux horizons tout en alliant son boulot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu n'as pas saisi l'intérêt de cet article ^^ Le côté positif des blogtrips, vous les voyez tout le temps : que cela soit sur mon blog ou mes réseaux sociaux. Bien sûr que je suis consciente que c'est une chance de partir en déplacement professionnel découvrir des lieux incroyables, je le dis même noir sur blanc dans cet article (paragraphe "qu'est-ce qu'un blogtrip"). Mais ici, l'idée était de montrer la phase cachée de l'iceberg et de nuancer tout le fun, les bons côtés, et le positif comme tu dis, que l'on vous montre tout le temps. J'espère que tu arriveras à faire la part des choses entre cet article qui a la volonté d'informer sur l'envers du décor des blogtrips et sur tout le contenu positif que je publie non-stop dans ce cadre là ;)

      Supprimer
  25. Alors alors, c'était comment ce reportage (pas vu) ?! J'espère que cela ne collait pas trop au côté racoleur du titre... Moi aussi j'avoue que participer (indirectement) à un reportage avec ce genre de chaines et d'émissions, ça m'aurait fait peur (ils peuvent annoncer ce qu'ils veulent et ensuite mettre à l'antenne son contraire !)... Sinon bel article !

    RépondreSupprimer
  26. Je n'ai pas encore pu voir le fameux reportage de capital mais après avoir vu ta story d'hier soir je me dis qu'ils ont effectivement du retransmettre ça de la pire des façons... Quoi qu'il en soit, avant de voir ça j'avais envie de lire ton article, que je trouve très bien expliqué! Je partage ton avis sur tous les points, il ne faut pas confondre vacances et travail, et bien que ce doit être une expérience formidable, il est très important de rappeler comme tu l'as fait, le fait que ce ne sont définitivement pas des vacances :)

    RépondreSupprimer
  27. J'ai vue le reportage hier et je l'ai trouvé assez décevant ... un niveau d'analyse très bas, un sujet traité de façon incomplète et superficielle. Les blogueurs passent soit pour des piques assiettes soit pour des touristes ! En meme temps si Capital était une référence en journalisme ca se serait !haha
    Tenir un blog voyage c'est avant tout des heures et des heures de travail, de l'investissement personnel et surtout une véritable passion pour le voyage ! Un blog trip c'est comme un voyage de presse ou un éduc tour, ce ne sont pas des vacances !
    J'ai cependant bien aimé ton portrait ainsi que celui de Capucine, vous avez su resté "vraie" :) et j'aime beaucoup ton article qui remet les choses à leur place. bravo pour ton travail et ne change rien :)

    RépondreSupprimer
  28. Coucou Chloé!
    Je poste rarement des commentaires sur ton blog bien que j'adore te lire et que je te suis quotidiennement sur Instagram, Facebook et Snapchat. Lorsque j'ai vu tes snaps où tu avais "peur" de ce que Capital allait retranscrire, j'ai tout de suite été d'accord avec toi puisque je suis moi-même blogueuse de voyages et je n'aimerais pas que mon "travail" soit mal apprécié avec ce type de documentaire. Je n'ai encore jamais été invitée pour participer à un blogtrip (non pas que l'envie m'en manque) mais je te rejoins totalement sur le fait que ce ne sont pas des vacances. Ton article explique très bien l'envers du décor comme tu l'appelle et je pense que c'est un vrai complément de ce qui a été expliqué sur Capital hier soir (je trouve qu'ils ont quand même utilisés des mots péjoratifs qui peuvent être mal interprétés par le grand public "ces petits malins..."). L'avantage d'être blogueuse c'est que tu utilise tes propres mots et chaque expérience est mise en avant différemment. Bref, tout cela pour dire que je vois certains commentaires négatifs qui n'ont peut être pas trouvé leur voie professionnelle et qui se permette de critiquer quelqu'un qui vit de sa passion, c'est injuste. Je te soutiens et encore merci pour ta bonne humeur quotidienne !! Bisous
    Amandine <3

    RépondreSupprimer
  29. Amen à cet article ! Merci Chloé d'avoir pris le temps d'expliciter en toute transparence ce qu'est un blogtrip, et aussi de clarifier au passage l'un des aspects mal compris du métier de blogueur. Car oui, blogueur, c'est un métier, et même s'il est relativement nouveau, dans quelques années, il sera tout aussi rentré dans les moeurs que celui de social media manager ou de consultant en stratégie digitale, des termes qui faisaient hausser les sourcils il y a encore quelques années ("c'est un vrai job, ça ?"). A nous de continuer à communiquer pour faire comprendre et évoluer la perception de notre activité ;)

    RépondreSupprimer
  30. A partir du moment où quelque chose devient une obligation, ce n'est plus du loisir, c'est sur!
    Après, je veux bien me dévouer, hein, si t'en as trop ;-)!

    RépondreSupprimer
  31. J'ai eu peur en voyant le thème de l'émission "comment voyager gratis" et en te découvrant à l'image (je n'étais pas au courant, je dois vivre dans un couvent, mais je t'ai immédiatement reconnue :) ) et finalement je trouve aussi que c'est pas trop trop mal traité... On voit bien Benoit et Pauline travailler le soir, toi tout le temps avec ton téléphone... J'ai peut être l'esprit déformé avec le blog mais moi j'ai bien vu que ce n'était pas de tout repos !

    J'espère que les commentaires désagréables ne t'affectent pas trop... Continue ce que tu fais c'est TOP !

    Bises,
    Rachel

    RépondreSupprimer
  32. Billet très intéressant, merci.

    RépondreSupprimer
  33. Bravo, tout est parfaitement dit !!

    RépondreSupprimer
  34. Bravo pour cet article très clair !!

    RépondreSupprimer
  35. Salut Chloé ! J'ai jeté un oeil à l'émission que, j'avoue, je ne regardais plus vraiment depuis un moment pour son coté racoleur (comme enquête exclusive par exemple). Une fois encore ce fût le cas, mais au vu des 10 minutes de reportage à propos des blogtrip, ça aurait pu être pire, c'est sûr.
    Bien évidement, ils auraient pu insister sur le fait que ces voyages "tous frais payés" demandent beaucoup de boulot, mais au vu de l'angle de l'émission... bref.
    Très bonne initiative de nous avoir publié cet article très détaillé et sans tabou, honnêtement ça aide beaucoup à comprendre l'envers du décor et purée ce que ça fait du bien de lire une blogueuse qui n'a pas peur de raconter les coulisses... MERCI et surtout BONNE CONTINUATION !

    RépondreSupprimer
  36. Tout à fait d'accord ... ce n'est pas de tout repos, et sans vouloir cracher dans la soupe ce serait bon que les gens le réalisent ! non ce n'est pas du tout "voyager gratos" comme le laissait entendre le reportage ...

    RépondreSupprimer
  37. Bonjour Chloé ! Merci pour cet article qui met bien en avant ton métier de blogueuse et aussi ce qu'est un blogtrip. J'ai travaillé dans le domaine du voyage pendant des années et on me disait souvent que mon métier "me faisait partir souvent aux vacances". Hélas non, c'était avant tout pour le travail, avec des horaires fixes, un programme bien ficelé et pas si libre, mais certes au soleil et/ou dans un endroit plus exotique et dépaysant que l'air parisien :) Je me suis lancée depuis peu dans l'univers du blogging et j'ai donc trouvé très intéressant de voir comment un Média comme Capital pouvait expliquer votre métier avec en parallèle ton article qui est complet, transparent et bien explicatif. Je pense que grâce à ton article, de nombreuses personnes comprendront que ton métier prend du temps, de l'énergie, et que c'est un métier qui demande aussi beaucoup de passion ! Belle continuation et à bientôt :) Marlène, du blog La Girafe qui vole

    RépondreSupprimer
  38. Je crois que les métiers un peu atypiques dérangeront toujours. Par excès de jalousie et de convoitises ou par non compréhension. Mais peu importe quelle face est vue par le monde, il n'en reste pas moins que très peu connaisse ce monde, cet univers et c'est bien pour ça qu'il est toujours ouvert aux critiques. Les gens aiment se défouler sur quelque chose. Les blog étant à la mode en ce moment, beaucoup aiment les dénigrer, c'est dommage.

    En tout cas, c'est un très bel article qui illustre de manière réel ce que font les blogueuses. Alors merci et bravo !

    RépondreSupprimer
  39. C'est très intéressant d'avoir ton point de vue et de nous partager cette expérience avec honnêté. Je rêve de pouvoir profiter de voyages sponsorisés, mais il est vrai que quand je voyage, je le fais à fond et je n'allume jamais mon pc. Or, je comprends que lors d'un "blogtrip", il faut constamment penser boulot ! Après, ça vaut 1000 fois le coup et c'est une chance immense de voyager et de découvrir le pays grâce à des professionnels.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu mets le doigt sur quelque chose d'important que je n'ai pas abordé : pour moi les vacances c'est aussi déconnecter. Comment te dire qu'en blogtrip c'est impossible ? Non seulement tu es non-stop sur la créa de contenu, mais tu essaies de prendre le moins de retard possible sur les réponses aux mails, les contrats en cours, etc.

      Supprimer
  40. Un super article ma belle Chloé ! Etre blogueuse et partir dans un pays étranger ou ailleurs n'est pas des vacances et les gens pensent que chaque jour, nous sommes tranquilles mais non ! Certes, ont passent du bon temps mais après il y a du travail derrière !
    En tout cas, toujours un plaisir de te lire et je file voir le reportage de Capital <3

    RépondreSupprimer
  41. J'vais essayer de regarder ça en replay ♡

    RépondreSupprimer
  42. J'ai lu ton article hier soir et je viens de regarder le replay de l'émission. Effectivement, une fois à la télé, ils tournent toujours ça comme ils veulent. Un peu comme quand j'ai participé à "Toute une histoire" avec Nicolas, ils ont dit qu'on participait pour annoncer la grossesse à nos proches via l'émission alors que non. On leur a dit en vrai avant, histoire que justement ils ne l'apprennent pas par la télé. Enfin, c'était quand même tourné de façon beaucoup plus positive :)
    Là ils insistent bien sur le côté gratuit quand même... Aucune allusion à la dose de travail que ça implique, et surtout à la notoriété méritée que vous avez finalement. Et puis bon, avec le reportage sur les blogueurs de 6 mois qui font la course aux agences de voyage après...
    Enfin, t'es toute fraîche à la télé! :D <3

    RépondreSupprimer
  43. Salut Chloé !
    Merci pour ta sincérité et tes explications des coulisses d'un blogtrip. C'est intéressant de lire ta vision de ce travail. J'ai regardé le reportage de Capital, je trouve qu'il met beaucoup d'étoiles dans les yeux et ton article nous remet bien les pieds sur terre. Très utile !
    A bientôt,
    Charlène

    RépondreSupprimer
  44. 100drine6/6/16

    Je découvre ton blog via un lien sur internet et je comprends ton envie de prouver que ces voyages sont du boulot mais je trouve ton article très triste! J'imagine que ces voyages doivent être aussi plaisants, ce qu'on ne ressent pas du tout dans cet article...
    Je lis plusieurs blogs par plaisir mais je trouve que les blogueurs(ses) passent beaucoup de temps à essayer de prouver que leur métier est difficile et de justifier leurs salaires/avantages/cadeaux. C'est dommage de devoir se justifier vous avez tout à fait le droit de recevoir une rétribution pour votre travail même si ce boulot est agréable et une passion avant tout.
    Comme si il fallait qu'un travail soit forcément intense/difficile/très prenant, si des gens ont un travail agréable tant mieux!
    Je suis convaincue qu'un blog c'est énormément de travail et je serais bien incapable d'en faire un personnellement.
    Mais j'ai un peu de mal avec les articles un peu larmoyants sur la difficile condition de blogueurs!
    Personnellement dans mon travail j'essaye au contraire de mettre en avant les bons côtés quand j'en parle et je relativise souvent en me disant que mon métier n'est pas le plus stressant et que je n'ai pas non plus des responsabilités de folie quand j'ai des décisions à prendre.
    Je te souhaite plein de jolis voyages personnels et professionnels et je te souhaite surtout d'en profiter un max!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire des plus sincères. Je comprends que mon article puisse être perçu comme cela pour toi qui vient tout juste d'atterrir ici mais c'est bien dommage car je pense que nous partageons la même philosophie (peut-être fallait-il creuser un peu plus ?! :p). En fait, "mettre en avant les bons côtés" comme tu dis, c'est ce que je fais con-ti-nu-el-le-ment ! L'exemple des blogtrips en témoigne : je poste de articles qui donnent envie de découvrir la destination, je parle à mes abonnées sur SnapChat en temps réel pour partager les coulisses les plus fun, je diffuse des photos de paysages tous plus sublimes les uns que les autres... Bref, j'essaie d'envoyer de bonnes ondes au quotidien :D
      Alors pour toutes mes abonnées qui me suivent + ou - fidèlement, cet article a pour but de leur expliquer l'envers du joli décor dans lequel j'ai la CHANCE de travailler. C'est une chance, je le sais, j'en suis conscience et je l'écrit noir sur blanc dès le début de l'article (paragraphe "qu'est-ce qu'un blogtrip?".
      En aucun cas je ne veux faire pleurer dans les chaumières, que l'on me plaigne "bouhou la pauvre petite qui doit aller en Dominique faire les photos!". Mais je pense qu'il est juste pour mes lecteurs de comprendre POURQUOI je pars (c'est à dire, quelle est la relation entre le blogueur et l'office de tourisme) et ce que je fais sur place. De toute évidence, tu sembles suffisamment bien connaître et comprendre le métier de blogueur mais crois-moi, ce n'est vraiment pas le cas de tout le monde :)
      En tout cas merci pour ton commentaire et pour tes encouragements. Compte sur moi pour continuer à vivre de belles aventures, de joindre l'utile à l'agréable (profiter ET travailler) et de tout partager (ou presque) ;)

      Supprimer
  45. Je crois que pour comprendre ce que c'est il faut vraiment en faire un. J'en ai fait qu'un seul. C'était super mais c'était aussi de grosses journées où parfois il fallait écouter une mini-conf alors que j'aurais préféré utiliser la piscine ;).

    Les blogs-trips, c'est un super travail mais ça reste du travail!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahah je te comprends pour les confs ^^

      Supprimer
  46. Tu n'avais pas menti sur snap en disant que tu avais écrit beaucoup hihi!
    Mais j'ai dévoré cet article, je le trouve réellement intéressant et ça fait du bien de voir les choses remises un peu au clair parce que c'est vrai qu'il y a souvent des amalgames qui se font et c'est dommage
    Hâte de pouvoir suivre un autre de tes voyages en tout cas!

    RépondreSupprimer
  47. Charlotte6/6/16

    Top cet article ! Tu devrais faire plus souvent des "billets d'humeur" ! En tout cas je te soutiens à fond Chlo !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ouiiii j'adore ça en plus !!! <3

      Supprimer
  48. Ton article est indéniablement bien rédigé, je rêve d'ailleurs de pouvoir un jour écrire aussi bien que toi, moi qui souhaite bosser dans la comm ;)
    Tu as retranscris tout ce dont nous souhaitions savoir sur les blogtrips, nous, les passionnés de tes publications et de celles d'autres bloggeurs! Je trouve votre boulot fantastique dans le sens de ce que vous apportez au quotidien comme contenu. C'est bien grâce à vous que l'on découvre des produits, services, destinations... C'est comme ça que ça marche aujourd'hui, et c'est génial prcq c'est ludique, interactif et rapide!
    Oui tu es une bloggeuse passionnée, ça se voit, ça se ressent, et c'est ça qu'on adore chez toi, alors continue de garder cette positive attitude, sur IG, Snapchat et sur ton blog!
    J'ai bcp d'admiration pour tout ce que tu réalises au quotidien. Je te souhaite de continuer comme ça, tu mérites toute cette réussite!
    Le travail paye, j'en suis consciente de jour en jour!
    Je t'embrasse jolie Chloé!
    A bientôt,
    Aurore <3 - @aurorefrg

    RépondreSupprimer
  49. Anonyme6/6/16

    Mon boulot c'est conseillère en voyages, ces voyages pro, dans notre jargon on les appelle des éductours. On ne nous en propose presque plus, c'est dommage, pourtant on vend des voyages. c'est comme ça. du coup je trouve que c'est un peu indécent que tu te permettes de te plaindre de cette partie sympa de ton boulot, alors que plein de personnes ne peuvent pas se permettre de se payer un billet à l'autre bout du monde, et que les pros du secteur n'en bénéficient plus. Le malaise.

    La bise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis navrée que tu ne partes pas suffisamment en déplacement professionnel. De toute évidence tu es nouvelle ici et n'a certainement pas lu mes articles voyages puisque tu penses que je me plains. Sache que je suis quelqu'un de très positive, reconnaissante et je sais la chance que j'ai !!! J'en parle dès le début de l'article en expliquant ce qu'est un blogtrip ;) Par ailleurs, à chaque blogtrip, je partage le meilleur de mes découvertes à mes abonnés, toujours avec le sourire ! Toute la partie sympa de mon boulot justement, est sans cesse médiatisée. Mes lecteurs la perçoivent sans arrêt !!! C'est pour cela que j'ai écrit cet article pour montrer l'envers du (joli) décor. J'espère que ça sera plus clair pour toi suite à ces petites explications :)
      La bise aussi ^^

      Supprimer
  50. Bonsoir,
    j'ai regardé en replay.
    Le reportage ne montre pas vraiment tous ça. Ils ont mis en avant que vous ne payez rien, c'est tout !
    Merci pour cet article qui remets les choses au clair !
    PS: je ne comprends pas pourquoi mais je galère pour poster un commentaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis tout à fait d'accord avec toi !!! Merci de m'avoir lue <3
      Oups pour le commentaire, c'est peut être la modération un peu longue ?

      Supprimer
  51. Est-ce que tu sais où on peut le voir de Belgique ? :) On n'a pas M6 et je pense que ça ne marche pas sur internet sans être sur le territoire français.. Merci ! Sinon ton article est très bien, même sans avoir vu le reportage on se doute de tout et on comprend mille fois ce que tu ressens !!
    Bises d'une lectrice belge assidue :)

    RépondreSupprimer
  52. Je n'ai pas vu le reportage mais une amie m'en a parlé aujourd'hui et elle a beaucoup aimé ;)
    Ton article est vraiment top hyper complet et c'est tellement rare d'avoir les dessous du travail qu'il y a derrière donc merci à toi pour ta franchise et du coup je vais aller voir l'interprétation de capital ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette tu remercieras ton amie :)
      Et avec plaisir pour l'article <3

      Supprimer
  53. Je découvre ton blog grâce à cet article.
    Je te comprends complètement car j'ai longtemps fait de la formation partout en France et à l'étranger et non ce n'est pas des vacances de faire de la formation à Maurice, Nice ou Bordeaux. Non... Oui les paysages sont sympas, mais voilà tu bosses toute la journée donc pas le temps de profiter...
    Je ne sais pas si tu vas nous donner ton avis sur l'émission maintenant que tu l'as vue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement ! Le cadre est génial sans aucun doute et c'est une chance de pouvoir travailler dans de belles conditions, mais le mot "travail" est lancé ! On est loiiiiiin des vacances :)

      Supprimer
  54. Tu peux dire ce que tu veux sur les blogtrip, moi je veux bien qu'on échange de boulot lol ! Sérieusement, qui dirait non à un blogtrip ? Malgré toutes les contraintes citées, moi j'aurais toujours la tête dans les étoiles rien que pour la gratuité du voyage. Dans tous les cas, tu as bien de la chance, profite !!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien sache que je refuse de nombreux blogtrips (au moins 2/3 par mois), pour toutes ces contraintes évoquées ! Je bosse plus de 70h/semaine et avec les programmes chargés + la fatigue du déplacement, je préfère privilégier uniquement les expériences inédites comme celle de la Dominique. Mais je comprends ton étonnement, blogueur c'est un nouveau métier, un métier-passion encore très incompris :)

      Supprimer
  55. Super article Chloé, merci de parler un peu de l'envers du décor et de défendre notre profession !
    De mon côté je suis entrain d'écrire mon article sur le Guatemala ;)
    Belle journée,

    RépondreSupprimer
  56. Je n'ai pas encore vu le reportage de Capital mais en tout cas tu as très bien expliqué les contraintes de ces voyages de presse, on a un boulot et une vie à côté et ne ce sont pas des vacances. ;)

    RépondreSupprimer
  57. Merci beaucoup pour cette article, je me suis toujours demandé comment ça se passait exactement :) Rien n'est réellement gratuit, il y a toujours une attente derrière. Accepter les partenariats (que ce soit voyage, fringue ou livres peu importe), c'est toujours renoncer un peu à sa liberté de choisir.

    Une petite remarque un peu hors sujet que m'inspire ton article. Tu parles de ta tenue de randonnée. Pourquoi diantre ne pas prendre une photo dans cette tenue? Les voyageuses "mode/lifestyle", elles t'annoncent toujours qu'elles ont fait une rando, et puis elles se prennent en photo ultralookée devant un temple en Thaïlande. Moi je veux aussi voir la tenue de rando ultralookée ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une excellente idée que de photographier aussi des looks de rando ! Je le fais déjà pour le running donc ça serait une bonne continuité :)

      Supprimer
  58. Anonyme7/6/16

    Merci pour cette transparence Chloé !
    Juste un petit détail, loin de moi l'envie de te stresser mais..... pour ma part jamais ô grand jamais je ne laisserais mon image entre les mains de M6 et surtout de l'équipe Capital. Ils ont l'art de t'annoncer un sujet sympa pour te filmer et de transformer ensuite tout cela pour en faire au final un reportage complètement transformé bien loin du sujet annoncé initialement. Un ami de mon père qui tient une grosse boite dans le bâtiment en à fait les frais: le sujet annoncé par Capital était l'embauche des jeunes dans le sociétés et au final le sujet sorti était "ces boîtes qui exploitent les jeunes recrues" (enfin, les termes ne sont pas exacts mais c'était l'idée). Avec des montages qui transformaient tout ce que les interviewés disaient. L'ami de mon père était complètement outrés et je ne te parle même pas de l'image désastreuse pour sa boîte qui bien évidement avait été citée dans le reportage...
    Bref, j'espère que vous allez mieux vous en sortir de votre côté ! Dans tous les cas j'imagine que l'avantage que vous aurez est que si vous poussez un "coup de gueule" contre la chaîne il y aura plus d'impact. J'essaierais de voir ce reportage pour voir ce qu'ils en ont fait, tu sais quand il sera diffusé ?

    Bises et bonne journée

    Fanny

    RépondreSupprimer
  59. Article passionnant !
    J'ajouterais que pour être invité à de tels voyages, il y a déjà tout le travail réalisé au préalable pour avoir un blog reconnu.
    Bravo !

    RépondreSupprimer
  60. Anonyme7/6/16

    Coucou ma belle, top ton article et c'est bien de recadrer les choses... J'ai découvert ENFIN le blog de ton chéri et en surfant dessus que vois je???? il a fait ses études (en partie ) "chez moi" dans MON beau Jura et il a même découvert le ski de fond :p
    Le monde est petit, d'autant que j'adore vous suivre sur snap ;)
    Des bisous à vous deux.
    Emilie MICHEL GROSJEAN (le girly boudoir )

    RépondreSupprimer
  61. Je n'ai pas du tout compris l’intérêt de mettre les blogueuses dans ce sujet vraiment. Le but était de voir des alternatives pour avoir des vacances pas cher, des startup qui proposent des solutions ok bien interessant je ne connaissais pas la moitié des choses dites. Mais mettre les blog c'est encore une fois faire croire à une grande majorité de personne que blogguer c'est facile et c'est le rêve en oubliant complètement qu'avant d'arriver au rêve il y a un gros travail en amont sur des mois voir des années maintenant étant donné que tout le monde veux se faire sa place dans ce milieu.
    Voilà, on aura bien compris que ça ne m'a pas plu :)

    RépondreSupprimer
  62. En fait tu es partie en vacances... sinon tu n'aurais pas écris ce billet pour le justifier Mouarf!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire, mais ceci n'est pas un billet pour justifier mais pour clarifier ;)

      Supprimer
  63. Très intéressant cet article, on n'imagine pas à quel point c'est intense !!!

    RépondreSupprimer
  64. Je découvre ton article (et ton blog par la même occasion) après la diffusion de l'émission sur M6. J'avais peur que les images fassent passer les blogueurs pour des personnes super intéressées, mais finalement ça a été. On ne s'est pas forcément rendu compte du nombre d'heures que tu passes à visiter/travailler pendant ton séjour et tout le contenu à créer par la même occasion. J'ai trouvé ça cool que tu le précises ici.
    J'avais déjà eu plus ou moins le même débat avec des tests de produits il y a un moment, et tout le monde ne voit que le côté cadeau, mais tester/photographier/écrire l'article prend vite un temps conséquent... Et encore, quand ce n'est pas un test avec une durée limitée dans le temps avant de rendre l'article testé !

    Bonne continuation pour ton blog ! A une prochaine !
    Matthieu

    RépondreSupprimer
  65. Etant blogueuse ayant participé à un blogtrip aussi, je me suis complètement retrouvée dans tes propos : ce n'est pas un voyage de tout repos, même si c'est super agréable de découvrir de nouvelles choses, et il y a ensuite tout l'aspect off avec la partie rédaction, retouches photos, RS etc ...

    RépondreSupprimer
  66. Ca fait plaisir d'avoir ton feedback, M6 a donné une mauvaise image des bloggeurs je trouve... Alors qu'il y a un vrai travail derrière, on est toutes bien placées pour le savoir ! Bisous :)

    RépondreSupprimer
  67. Tout est dit ! Je n'ai pas eu autant de blogtrip que toi pour le moment. Et même si pendant le séjour c'est très convivial et sympa, il y a quand même du boulot puisque le client attend de nous une certaine visibilité.
    C'est un vrai job. ET comme tu le dis si bien, les blogs sont vraiment mal considéré.

    RépondreSupprimer
  68. celine8/6/16

    Quand on comprends que dans la vie, rien n'est jamais gratuit, cette petite pointe d'aigreur face aux blogueuses disparaît bien vite.
    Et c'est un job oui.

    RépondreSupprimer
  69. Hello, au moins ton article a le mérite d'être claire. Tu as très bien expliqué et ça c'est agréable de la part d'une blogueuse! J'espère qu'a l'avenir les blogueurs seront plus pris en considération. Car comme tu le dis, c'est du boulot, ça prend du temps!
    Bref, super article.
    Bisous♡

    theblondmane.wordpress.com

    RépondreSupprimer
  70. oui je pense que les gens ne se doutent pas ou n'essaie pas de voir ce qu'il y a derrière!
    biz
    aurore

    RépondreSupprimer
  71. article très intéressant et très fin, qui mets en lumière toute l'ambiguïté de l'exercice!

    RépondreSupprimer
  72. Ben 33 Bordeaux8/6/16

    Article vraiment très agréable à lire pour approfondir l'activité de blogger. Au cours du reportage j'ai vraiment apprécié le travail du couple dont l'homme film avec un Drone, juste magnifique leurs videos. Étant artisan je decouvre en fait ce qu'est un Blogger, sur certains point je rejoins tout de même l'avis de la conseillère en voyage, les aspects négatifs de ton activité sont tout de même sacrément compensés part les avantages qui en découlent, sinon je pense que tu aurais abandonné depuis longtemps, moi qui bosse tout comme toi pas loin des 70 heures par semaine, je suis bien loin d'être les pieds dans le sable au pied d'une plage paradisiaque un cocktail à la main tout de même, d'ailleurs justement peux tu nous en dire un peu plus sur le planning type d'une de tes journées, car effectivement dans le reportage on vous vois prendre des photos et des videos puis retranscrir sur vos blogs vos activités, sourire moi cela me rappelle les voyages scolaires. Ah et une dernière chose qui je pense intéressera pas mal de monde car de nos jours nous ne travaillons pas pour la gloire, peux tu nous en dire un peu plus sur justement le salaire que tu peux te dégager en fin de moi, chose qui n'est pas du tout abbordé dans ton article ni dans le reportage.
    Merci à toi pour ce surplus d'informations.

    RépondreSupprimer
  73. Coucou Chloé, ton article est vraiment complet et agréable à lire. Etant nouvelle dans la blogosphère, j'ai appris pas mal de chose et moi qui ne regarde jamais les reportages type Capital, tu m'as intrigué! Du coup as-tu vu le reportage ? Ils sont restées fidèles au fil de conduite initialement prévu ou ont-ils tout déformé ?

    RépondreSupprimer
  74. Bonjour Chloé,

    J’avais vu le reportage et je tombe aujourd’hui par hasard sur ton article et par la même sur ton blog que je ne connaissais pas.

    Je me demande si la confusion ne vient pas du terme blogueuse. Moi qui blogue sur mes voyages depuis 11 ans, je découvre, que pour certains ici, blogueuse ce n’est « q’ un » métier. Mais cela peut aussi être un loisir.C'est mon cas, et nous sommes très nombreux. Pensons à l’écriture, au dessin à la danse, toutes ces occupations ont leurs professionnels et leurs amateurs. J’ajouterais au passage que l’excellence et la médiocrité existent des deux côtés.

    Je sais parfaitement que certaines personnes vivent de leur activité de blogging. Mais je n’ai pas plus envie de faire de mon loisir un métier que de devenir Madonna sous prétexte que je chante sous la douche. Dans tous les commentaires, je n’en ai pas lu un seul qui disait en substance : j’ai deux loisirs formidables mon blog et mes voyages que finance entièrement moi-même. Faut-il vraiment gagner de l’argent avec une passion qui est aussi une détente ?
    Ma réponse est non. Il y a des gens qui peignent, qui exposent leurs toiles et qui refusent de les vendre.

    Je ne m’étendrai pas sur le reportage (visionné sur le net) qui m’a conforté dans l’idée que je fais bien de me passer de télé. Par contre, j’ai lu ton article avec intérêt et je suis sidérée de voir la quantité de commentaires de personnes trouvent que la petite Chloé elle pousse un peu ;-) Alors qu'au contraire ta sincérité devrait être encouragée. Heureusement beaucoup aussi mettent cet aspect en avant.
    Toutes les activités professionnelles ont leurs bons et leurs mauvais côtés.
    Ceux qui veulent ouvrir un blog, lancez-vous c’est gratuit. Ceux qui veulent en vivre relisez l’article tout y est et puis au boulot !

    Amicalement à tous

    Véro

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Véro et merci pour ton commentaire que je suis très très très heureuse de lire !

      Je rejoints parfaitement ton avis. Bloguer c'est une passion avant tout ! Pour ma part cela fait 6 ans que j'écris ici et si j'ai commencé et continué, c'est bien parce que cela m'enivrait comme aucune autre activité ! Je me rappelle l'été 2010 quand je l'ai lancé je passais des nuits blanches à personnaliser mon interface blogger et répondre aux commentaires. J'étais à 1000 lieux de me douter que mon blog se professionnaliserait mais tel est le cas aujourd'hui.

      Je reçois des dizaines de mails par semaine de lectrices qui veulent commencer un blog pour "avoir des partenariats" et je peux te dire que ça me choque au plus haut nom ! Bloguer, ça doit venir des tripes !!! Comme tu le dis si bien c'est un savant mélange entre plusieurs passions : celle d'écrire et de communiquer qui fera que l'on bloguera assidument et celle que l'on souhaite partager (voyage, mode, beauté, littérature, etc).

      Longue vie à cet état d'esprit et aux blogueurs passionnés !

      Supprimer
  75. Votre article est très bien écrit et décrit parfaitement l'envers du décor. J'ai été community manager pendant 5 ans et on me disait souvent "ah, tu es payée pour aller sur facebook et Instagram ?"... Mais bien sûr ! Des semaines de 65h, des trolls à gérer, et heureusement beaucoup de bonheur à écrire (j'étais aussi rédactrice en chef). J'apprécie les blogueur(se)s qui font ça par passion et qui bien souvent ont commencé il y a fort longtemps (en tout cas avant l'arrivée d'IG et snapchat). et surtout celles et ceux qui écrivent bien (et c'est votre cas). Malheureusement, comme dans tout métier, il y aussi ceux qui pensent que ça permet de faire et d'avoir des choses gratuitement. Alors bravo pour cet article qui remet les choses à leur place.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un immense merci pour ton commentaire. C'est tout à fait ça, les nouveaux métiers sont vraiment incompris et dévalorisés... Continuons à faire ce que l'on aime avec passion !

      Supprimer