Social icons

RUNNING : les courses officielles

Course à pieds 2014
Voici un compte-rendu des courses auxquelles j'ai participé. Rassurez vous, il n'y en a pas des milliers, mais seulement 3 : We Own The Night, le trail du Mont d'or et les 10KM Paris Centre. Après plus de 3 ans de running, j'ai vraiment ciblé ce qui me plaisait dans ce sport. Je l'assimile à un vrai loisir, comme je vous l'expliquais dans mon article "Pourquoi je cours". Ce n'est que récemment que j'ai découvert que cet aspect fun que je recherche dans la course à pied, était parfaitement compatible avec la pratique en compétition. 

On peut tout à fait participer à une course pour le plaisir puisque rien que l'ambiance y est si particulière ! C'est l'occasion de pouvoir être entouré de centaines voire milliers de passionnés, échanger sur le parcours et rencontrer de nouvelles têtes.

En plus de cette effervescence, le côté officiel des courses est un vrai atout pour se surpasser. Courir avec un chrono, un prêt-feu-go, un ravito, une ligne d'arrivée, une distance donnée, des meneurs de file, des panneaux pour chaque KM, et des gens partout autour, ça change la donne. Avec une course officielle, je peux courir en VRAIE situation et ainsi, savoir ce que je suis capable (ou non) de faire quand j'y vais à fond les ballons.

En revanche, comme à mon habitude, je ne me mets aucune pression avant/pendant/après une course. Par exemple, je ne me suis jamais entraînée en amont... J'ai une idée de mon chrono, mais très réaliste sur mes capacités. Mon objectif premier est de m'amuser, de passer un bon moment !



 8 juin 2014 : We Own The Night, 10KM.

We own the night Paris
Cette course est exclusivement féminine (hormis quelques mecs déguisés). Il y a beaucoup de débutantes mais des entraînements spécifiques sont mis en place par Nike en amont. L'idée est d'appréhender le running en équipe, entre copines et de se prouver que l'on en est capable. Près de 8000 nanas ont pris le départ qui était donné dans le 13° arrondissement. Et j'y étais, car cela tombait pendant mon trimestre parisien.

Même si je courais peu pendant cette période (les feux rouges et la pollution, merci mais non merci), 10KM, ça ne me faisait pas peur car c'est une distance auquel je suis habituée. J'y suis donc allée les main dans les poches, en solo, très curieuse de découvrir une nouvelle facette du running.

Le parcours était vraiment très sympa (bien qu'un peu difficile avec ses quelques montées) : des animations presque tous les kilomètres, une fanfare qui jouait "Happy" de Pharell et un tunnel transformé en boîte de nuit... De quoi te donner la banane et avancer dans la joie et la bonne humeur. Avec une super ambiance générale et les dispositifs boostants de Nike, j'ai vraiment apprécier les bonnes ondes de cette course. Pour une première, je n'aurais pas pu rêver mieux !

Au final, je finis ce 10KM en 54"53 avec une allure moyenne de 5"30, ce qui me classe 658°/8000. Pile poil sous la barre des 55" pour la petite touriste au grand tchuss.



15 juin 2014 : Trail du Mont d'Or, 16,7KM.

Juste après, j'enchaînais avec ce qui était probablement l'une de mes plus belles expériences sportives. Là, le nombre de coureurs se compte par centaines et non milliers donc l'ambiance est bien plus conviviale. L'effet "province" joue aussi à mon sens. En plein milieu du massif Jurassien, à Métabief, c'est à la bonne franquette et ce n'est pas pour me déplaire.

Des petits trails, on s'en fait parfois avec mon chéri, mais vraiment à la cool. Je n'étais pas du tout entraînée pour une telle épreuve et je n'avais aucune idée de ma réussite ou non face à ce défi. 730m à franchir quand même ! Alors que je me faisais des montagnes du dénivelé annoncé (c'est le cas de le dire), je me suis, finalement, vraiment éclatée du début à la fin.

Pendant la course, je me calquais aux autres coureurs et j'ai vite compris qu'il était inutile de courir constamment : marcher pendant les grosses montées permet de récupérer. On échange avec les autres participants, on s'encourage, on discute aux ravitaillements, on contemple la beauté de la nature, on en prend plein les yeux au sommet... L'effort est si particulier, entre les difficultés des montées et celles des descentes. Perso, je m'éclate en descente, j'ai l'impression d'être un boulet de canon tant je vais vite (l'impression seulement).

Je précise que j'étais très mal équipée ce jour là, comme je venais de Paris, je n'avais pas toutes mes chaussures de sport à disposition. D'habitude, j'utilise ces Salomon pour les sorties "tous terrains".

J'ai franchi la ligne d'arrivée en 2h07, soit une allure moyenne de 7"5, et classée 206°/266. J'étais très heureuse d'arriver saine et sauve, avec le sourire et un giga pouce levé en prime !



5 octobre 2014 : 10KM Paris Centre

Le weekend dernier, je me suis, à nouveau confronter, à l'épreuve du 10KM. Contrairement à We Own The Night où l'ambiance est plus détendue, cette course est axée sur le chrono. On doit battre son propre record, ce fameux PB "Personal Best" dont Carl Lewis nous a tant parlé. Car oui, monsieur Carl Lewis donnait le coup d'envoi. Et ça, ça en jette ! Nike sait faire les choses en grands, et ça se ressent d'ailleurs au village. Un stand photo, des goodies, un mur avec le nom de tous les inscrits, des invités d'exception et une excellente organisation de l'inscription aux résultats.

Pour cette 11° édition des 10KM Paris Centre, il y avait 10 000 coureurs. Parmi eux, mon Happy Running Crew adoré.

Avec Marion, Chloé, Estelle, Coralie, Claudia, Adrien et Justin, nous avons pu partager nos impressions avant et après la course. C'était vraiment chouette de pouvoir vivre cela en groupe : de l'attente dans le froid le matin, en passant par la file d'attente mémorable pour les toilettes jusqu'à la joie de se retrouver après la course, une pomme à la main, pour partager nos petits exploits personnels...

Le parcours était, comme son nom l'indique, en plein Paris : rue Rivoli, place Vendôme, avenue de l'Opéra, boulevard Montmartre... C'était une chance inouïe de pouvoir galoper sur ce bitum ci. Je garderais ce souvenir en mémoire très longtemps ! 

Côté chrono, je termine en 51"44 avec une allure moyenne de 5"10, et 3373°/10000. Et pourtant, j'ai grimacé pendant toute la course ! Je suis partie comme une flèche (ou presque), mais au bout de 3KM, j'ai eu la sensation de ne plus avoir d'énergie (la preuve en vidéo). La veille, j'étais en vadrouille et je n'ai pas mangé comme je l'aurais voulu, à savoir, un bon plat de pâtes complètes et des légumes le soir, et une banane le matin... Compte tenu les circonstances, j'ai vraiment regretté que le ravitaillement de fin de course soit si loin de la ligne d'arrivée, en plus d'être dévalisé, car je me sentais vraiment faiblarde.



Mes prochaines courses.

Le 26 octobre, je vais participer à Marseille / Cassis avec la team Invisalign. J'ai été invitée par la marque qui (re)donne le sourire à des milliers de personnes, et je trouve le clin d’œil avec mes motivations très fort, comme je cours toujours avec le sourire !

Cette fois ci, je ferais en sorte de manger ce qui me convient le mieux afin de pouvoir bien profiter de la course, même loin de chez moi. Le parcours à l'air absolument magnifique et je ne veux pas en perdre une miette. Car il me faudra de l'énergie pour ces 20KM avec, tout de même, un dénivelé de 300m. Je ne vous dis pas mon objectif temps, ça porterait malheur, mais comptez sur moi pour vous faire un récap de la 36° édition de cette course historique.

Mais ce n'est pas tout ! Avant la fin de l'année 2014, je VEUX faire un semi-marathon ! Cela fait bien 2 ans que je pense en être capable et que je franchis pas le cap... Il y a quelques semaines, je me suis prouvée quelque chose en allant courir 22,2KM. J'ai enfin agit ! Car il y a un fossé entre se dire que l'on peut le faire, et le faire réellement. Maintenant je sais que je suis réellement apte à courir plus de 20KM ! Quant au semi, cela fait trop longtemps que je laisse ce défi en suspend. Comme Marseille / Cassis, ce n'est "que" 20KM, psychologiquement, ce n'est pas pareil... J'ai repéré quelques courses dans ma région courant novembre et je vous tiendrais informée dès que je serais inscrite !

Ainsi, je pourrais appréhender sereinement 2015 ! Plus que tout, j'aimerais varier les distances et les terrains. Je souhaite de tout cœur m'inscrire à un nouveau trail tant j'ai aimé le premier. Il devrait y en avoir des sympas dans les Pyrénées ! Par contre, j'hésite encore pour le semi-marathon de Bordeaux comme il est nocturne et que je préfère courir le matin.


Avez vous déjà participé à un course officielle ? Peut être les mêmes que moi (We Own The Night, 10KM Paris Centre (j'ai peu d'espoir pour le trail dans le Jura mais qui sait) ? Qu'en avez vous pensé ? Quelles sont vos courses à venir ?

Bon weekend,
xx Chloé

3 commentaires

  1. Purée, je t'admire!

    Franchement, ta façon d'envisager les choses, sans te prendre la tête à t'entrainer 20 ans avant etc... ça m'épate. Et surtout réussir à finir à des places plus qu'honorables! Clap Clap Clap ma Chloé ;)

    Moi je crois que les "cross" que l'on faisait au collège m'ont laissé des traces, je ne suis pas trop attirée par la course en groupe du coup :/

    Bisous bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Julie, ton commentaire me touche beaucoup. J'avoue que l'EPS au collège en a traumatisé plus d'une, mais déjà, à l'époque, j'étais au taquet (le genre à jouer au handball avec les garçons et jouer au foot à la récré)

      Supprimer
  2. Bonjour ! J'apprécie beaucoup votre site internet dont les articles sont très agréables à lire. Je viens pour vous parler de l'aboutissement d'un projet qui me tient très à coeur, un blog parlant de sport (notamment de running) , de mode mais aussi de maladies auto immunes comme l'hypothydoïdie et le diabète, et comment concilier tout cela !
    Je vous invite à vous rendre sur le lien suivant https://olympiabydiane.wordpress.com
    N'hésitez pas à me contacter pour toute question !
    Merci de votre attention !

    RépondreSupprimer