Bournemouth by night.

Pour aller avec cette tenue, je me suis dit qu’il serait pas mal de vous parler de Bournemouth côté vie nocturne parce que c’est bien ambiancé !
Clairement les anglais pour faire la fête, ils sont fin présents y a pas à dire. Par vents et marrés, pour trinquer, y a du monde au balcon, toutes générations confondues. Un de mes professeurs me racontait que, pendant les périodes de fêtes, c’était très courant de se prendre une grosse murge en famille au restaurant. Il y a clairement, de base, un rapport à l’alcool différent
Concernant les djeunes, ça se retrouve pour boire en appart un peu comme nos apéros, le côté discutons-tranquillou-autour-d’un-verre en moins, et le côté gros-jeux-d’alcool en plus. Histoire d’être complètement cuité en très peu de temps. C’est pour ça qu’on retrouve à chaque coin de rue une ou deux anglaises qui vomissent sur leurs plateformes. Bon, ça arrive aussi en France bien sur, on a tous le souvenir d’une cuite phénoménale (ou pas d’ailleurs, si toi aussi tu ne te souviens pas de ta soirée tapes dans tes mains). Mais la différence, et pas des moindres, c’est la fréquence.
Bournemouth est l’une des premières destinations pour les séjours linguistiques en écoles de langues. Du coup, grosse grosse grosse population d’étudiants étrangers. Et fatalement, tout un buisness de nuit. D’ailleurs, les membres de l’agence événementiel nous attendent de pieds fermes à la sortie des cours, flyers à la main accompagnés d’un « V Club tonight » en boucle. The Real Brother organise donc des soirées étudiantes le mardi, jeudi et vendredi. Le lundi c’est la soirée étudiante des anglais, et le mercredi le « pub night » de mon école. Ajoutes à cela mardi et vendredi les 1£ drinks… Tu vois ce que je veux dire !
De premier abord tout cela peut paraître bien too much. Entre ça et le dress code by night ça fait beaucoup. Ceci dit, j’aimerai bien mixer un peu des 2 cultures. Concernant les sapes, je trouve génial que les Anglaises se pomponnent et se vêtissent de leur jolies robes pour sortir. En France, les robes de soirées sont de sorties 2/3 fois dans l’année, respectivement pour les réveillons, le bal de ton école et éventuellement ton anniversaire. En France c’est normal de sortir en boîte en jean-ballerines. C’est pas le tout mais j’aimerai qu’on se mette sur son 31 pas que pour le 31. Perso en France je suis très souvent overdressed, ici jamais. C’est décidé à mon retour j’organiserai des apéros overdressed dans mon studio. It’s gonna be legendary.
En tout cas la vie Anglaise va rudement me manquer, je rentre dans 2 semaines et je pense déjà à repartir au plus vite… Bournemouth by night c’est incomparable ! Tu parles espagnole quand tu es bourré (comme tu pourrais te mettre à baragouiner en anglais en France), tu finis par faire des courses de vitesse sur la plage… Heureusement qu’en rentrant je serai entourée de mes amies et de ma famille pour passer les fêtes de fin d’année, ça m’empêchera d’avoir le cafard.
Cheers!

xx Chloé

*l’abus d’alcool peut être dangereux pour la santé.

 Robe empruntée à ma roomie
Boots Love Clothing (partenariat) (déjà vues)
Lipstick offert par Sephora Urban Decay (F-Bomb)