Celle qui portait sa médaille

Blog mode Barcelone

L’an dernier, j’ai accroché non moins de 13 dossards à mon t-shirt avec mes petites épingles pour prendre le départ d’une course officielle (voir mon bilan running 2015). Et je peux vous assurer que rares sont les fois où je décroche une médaille à l’arrivée. Vous le savez, je m’amuse tout autant dans des grands rassemblements running que dans des petits trails à Pétaouchnok (si ce n’est plus).

Pour les petites courses de villages auxquelles je participe, il n’y a jamais de médailles. Je n’en suis pas moins heureuse à l’arrivée (tant qu’il y a du quatre-quart au ravito final, je suis aux anges!). Plus sérieusement : médaille ou pas, c’est l’ambiance et le parcours qui m’importent.
Par contre, quand j’en reçois une, je lui fais honneur : je la porte !
Après tout, si je ne peux pas porter ma médaille le jour J (ou à J+1 soyons fou), quand le ferais-je ? Excusez si mon sautoir ne vous revient pas, mais pour moi, c’est de loin le plus joli collier que j’ai pu trouver pour assortir à ma tenue d’hier, après le semi marathon de Barcelone, pour un après midi brunch, balade sur la plage et rigolades entre potes.
Si cela vous tente, je vous partagerais mes bonnes adresses barcelonaises et mon compte rendu de course cette semaine sur le blog ! Cela me fera prolonger ce weekend de folie, même si je suis bel et bien de retour à Bordeaux. D’ailleurs, j’ai tenté de ramené la météo barcelonaise dans ma valise mais je crois bien que c’est loupé. Gla gla gla, ça pèle !
Bon lundi à tous !
xx Chloé

Semi marathon barcelone
Médaille semi marathon barcelone
veste ethnique printemps
plage La Barcelonetamontre Klarfblog lifestyle sport
pochette rouge rose
blogueuse lifestyle barcelone
Top Julie Guerlande ◆ Veste C’est Beau La Vie ◆ Basket Lacoste ◆ Pochette C&A ◆ Montre Klarf
Photos : merci Adrien