Ma rentrée sportive

Ces derniers mois, je me suis un peu oubliée côté running. J’ai eu l’impression de n’avoir le temps de rien, ni même de m’accorder mes sorties running bien-être dont j’ai tellement besoin. Pour me défouler et compenser avec mon activité professionnelle très très sédentaire, j’ai besoin d’environ 3 sorties hebdomadaires… Les courses officielles se sont affichées comme d’excellentes alliées pour continuer à pratiquer la course à pied le week-end. Une fois que l’inscription est envoyée, il n’y a plus le choix, il faut y aller ! Et puis en semaine, j’essayais de retrouver mes copains du Happy Running Crew pour aller courir en groupe. Là encore quand le rendez-vous est pris, on ne peut pas reculer héhé !

À la rentrée, je veux m’accorder plus de temps pour moi et cela implique en premier lieu de mettre un point d’honneur à aller courir autant de fois que j’en ai envie, sans culpabiliser de laisser mon bureau derrière moi… Cela paraît simple dit comme ça, mais croyez moi quand on mène de nombreux projets à bout de bras et que l’on a une tonne de travail sur le dos, c’est parfois difficile de s’en détacher…
Alors pour remédier à cela, j’ai décidé de m’inscrire en club d’athlétisme pour la rentrée 2016/2017. C’est vraiment une démarche très personnelle et réfléchie qui me trotte dans la tête depuis que j’ai couru l’Euskal Trail en mai dernier avec ma binôme Manon. J’ai constaté qu’elle a énormément de facilité sur le plat, grâce à l’apprentissage d’une technique de course et à des séances de fractionnés régulières et encadrées. Tandis que moi, je prends beaucoup moins de plaisir et je traîne la patte pendant les passages à plat… Non pas parce que je ne me sens pas apte à accélérer mais parce que j’ai vraiment l’impression de m’ennuyer. Je suis convaincue que quelques séances d’athlétisme m’aideront à mieux appréhender ces moments de relance et me permettront d’encore plus apprécier mes courses trail running !

Qui dit athlétisme dit fractionné ! Sachez qu’en 5/6 ans de course à pied, j’en ai peut-être fait 3 fois en tout et pour tout, et c’est bien parce que j’étais en groupe ! Quand je vois tous les runners qui s’infligent des sessions seuls avec leurs montres, ça me fout le cafard ! Personnellement, je n’ai pas du tout envie de me prendre la tête quand je vais courir car je le fais uniquement pour faire le vide, sans prétention de vouloir progresser dans l’objectif de grappiller quelques secondes ou minutes sur un chrono. Ici, l’idée est seulement d’être plus à l’aise dans ma pratique du trail et je suis convaincue pour avoir eu l’exemple parfait avec Manon que cela doit passer par là. Je suis allée tester une séance de fractionné en club et je dois avouer que ça m’a carrément plu.

C’est bien connu, en groupe, tu peux soulever des montagnes ! La preuve avec notre joyeuse troupe du Happy Running Crew où nous nous motivons constamment pour réaliser de très belles choses individuellement grâce à la force du groupe. Idem, vous ne me verrez jamais faire une séance de renforcement musculaire seule chez moi mais vous pourrez tout à fait me voir m’éclater sur un cours collectif en salle de sport. L’effet de groupe motive, c’est indéniable. Ajoutez à cela le fait d’être supervisé par un coach compétant et le tour est joué ! Faire du fractionné avec un coach, c’est ne pas se soucier du type de séance ni du chrono. Il n’y a qu’à courir à toute allure en déconnectant son cerveau et ce dernier point, c’est tout ce que je recherche lorsque je vais courir.

Je suis ravie d’avoir trouvé un club très souple pour les horaires et la présence non-régulière. C’était indispensable pour moi car je suis très souvent en déplacement. Mon objectif est d’essayer d’aller m’entraîner en club au moins 2 fois par mois. J’ai hâte d’en découdre sur la piste !
Autre grande nouvelle, je me suis inscrite à mon second marathon en novembre 2016 ! À l’image du premier Le Marathon des Villages au Cap Ferret, je ne prévois ni programme, ni planning d’entraînement. Pour tout vous dire, après les gros trails que j’ai fait (Euskal Trail 50km et 5000m D+ en 2 jours consécutifs puis GTVO 36km et 2750m D+), courir un marathon ne me fait plus du tout peur. Allez, on s’embarque « seulement » pour 4 à 5h sur du plat haha… Bien sûr, vous comprendrez qu’avec une telle philosophie, je n’en ai absolument rien à faire du chrono qu’il en résultera, d’autant plus que cette course sera avant tout une aventure humaine. Je vais prendre le départ avec des copines du Happy Running Crew pour les accompagner sur leur premier marathon. Je suis super heureuse de pouvoir vivre ça avec elles. À chaque fois que je repense à mon premier marathon, j’en ai les larmes aux yeux. Il en sera de même pour cette aventure ! Nous allons vivre quelque chose de vraiment intense et je sais déjà que l’arrivée sera riche en émotions.
Et pour finir en beauté avec ce que j’ai le plus hâte de faire en cette rentrée sportive 2016/2017, vous l’aurez deviné, il s’agit bel et bien de trails !!! Mes goûts en matière de running ne font que s’affiner pour des parcours en campagne, en montagne et en grand air. J’ai repéré pas mal de courses comme celles-ci pour pouvoir m’éclater comme il se doit. D’ailleurs, au moment où j’écris ces lignes, je viens juste de terminer un 23km de course nature entre bois, champs, vignes et chemins et c’était absolument génial !
Bien sûr, je suis toujours ravie de participer à des courses officielles en ville et avec un cumul de dénivelé proche du zéro, mais c’est pour moi une toute autre ambiance
et optique. Être polyvalente et apprécier ces 2 univers à leurs justes valeurs me convient tout à fait !
Et vous, quels sont vos projets et objectifs côté course à pied ?
Est-ce que vous êtes déjà inscrits en club d’athlétisme ?
Avez-vous des courses officielle prévues ?

Si vous avez des questions sur ma pratique en course à pied ou des questions générales sur le running, n’hésitez pas à me les poser en commentaires, je serai ravie de dédier un article FAQ Running !
Bonne fin de dimanche,

xx Chloé




Ma rentrée sportive