Le Nord de la Martinique

Voyage Nord de la Martinique

Après mon voyage en Dominique, direction la Martinique pour 10 jours mouvementés ! Cette fois ci, c’était de vraies vacances puisque entourée de mes proches et l’on trinquait au ti-punch* tous les soirs sans exception. C’était une parenthèse très ressourçante même si, à des milliers de kilomètres du bureau, je ne peux pas m’empêcher de publier sur les réseaux sociaux, penser à vous et à tous les articles que je vais vous préparer. Impossible de décrocher quand on est passionnée !

Grâce à Adrien qui a capturé de beaux instants de notre séjour, j’ai tout plein de photos à vous montrer ! Je vais donc scinder ce carnet de voyage en Martinique en 2. Vous retrouverez toutes les étapes de notre voyage au Nord de l’île dans cet article et dans un prochain épisode, nos vadrouilles dans le Sud.

 

Où loger en Martinique ?

  • Grand’Rivière (2 nuits) studio réservé sur Air BNB.
  • Sainte Marie (3 nuits) chez l’habitant via Air BNB dans une belle maison coloniale (ci dessous).
  • Trois Ilets (4 nuits) à l’hôtel Bakoua dans le Sud de l’île.
Maison Coloniale Nord de la Martinique

Randonner en Martinique

Voyager avec un accompagnateur en montagne c’est la promesse de ne pas s’ennuyer une minute ! Adrien repère toujours des sentiers de randonnée lorsque l’on part en voyage et il n’a pas dérogé à la règle en Martinique avec une coquette liste de balades à réaliser. Ce n’est pas pour me déplaire puisque je trouve que c’est la meilleure façon d’en prendre plein la vue.

Toutes nos randonnées sans exception étaient absolument géniales et mémorables. Même l’ascension de la Montagne Pelée où nous n’avons même pas pu apercevoir la moindre silhouette de montagne. La faute aux conditions climatiques du jour : combo brouillard + pluie constante pendant nos 6h de marche… Mais quand je vous dis pluie, c’est PLUIE !!! Nous étions trous trempés jusqu’aux os. Je rigole encore de voir ma cousine presque s’envoler avec sa cape orange, d’à peine distinguer mon mec qui était pourtant à 20 mètres plus loin, de devoir grimper sur une échelle puis une corde pour continuer et cerise sur le gâteau : d’arriver au refuge complètement inondé ! Quand on parle d’une randonnée de 20km et de 120m de dénivelé, c’est le genre de situation qui fait rire nerveusement.

Notez que si vous voulez faire cette randonnée, il existe des sentiers bien plus faciles et plus courts au départ d’Aileron. Autre petit conseil si vous voulez marcher en Martinique : certains sentiers ne sont pas bien entretenus ce qui nous a valu de devoir changer d’itinéraire pour l’ascension du Morne La Piquonne. Nous avions aussi prévu de faire les Pitons du Carbet mais faute de chemins praticables, nous nous sommes résignés.. Si vous vous concentrez sur les itinéraires plus touristiques vous n’aurez aucun problème.

 

Grand’Rivière

Nous avons passé les 2 premières nuits à Grand’Rivière. C’est un petit village de pêcheur situé à la pointe Nord de l’île : un emplacement idéal pour le départ des randonnées. C’est simple, au-delà de ce village, il n’y a plus de route ! Juste le fameux sentier de Grand’Rivière à Anse Couleuvre que nous avons emprunté.

Cette marche est sans grande difficulté. Il y a un unique sentier qui sillonne les anses de la côte Nord Caraïbes. On est vraiment au beau milieu de la forêt tropicale, avec toute la faune et la flore que cela implique… J’ai quand même vu une matoutou (mygale) !!! Nous avons mis 5h pour rejoindre Anse Couleuvre, une plage de sable noir. Après une petite baignade bien appréciable, c’est Omer le pêcheur qui nous a ramenés à bon port. Rentrer en bateau permet de voir tout le chemin parcouru d’un autre oeil mais aussi d’éviter de faire un aller/retour.

Cet isolement fait tout le charme de Grand’Rivière. C’est de loin le village que j’ai trouvé le plus authentique. Coup de coeur pour les façades colorées des maisons, la gentillesse des habitants et le restaurant créole Tante Arlette.

Grand Rivière Nord de la Martinique
Randonnée blog sport voyage Nord de la Martinique
Flore Nord de la Martinique
Faune Nord de la Martinique
Anse Couleuvre Grand Rivière Nord de la Martinique
Foret tropicale Nord de la Martinique
Randonnée Nord de la Martinique
Grand'Rivière Nord de la Martinique
Nord de la Martinique coucher de soleil

Distillerie Saint James

La case obligatoire lorsque l’on va en Martinique, c’est bien sûr la visite d’une distillerie de rhum ! Nous sommes allées à celle de Saint James située à Sainte Marie, non loin de notre appartement de location. La visite dure 1 heure et coûte 5€ par personne. Nous avons pu voir toutes les différentes étapes de production du rhum en terminant par une dégustation de ti-punchs* et autres douceurs. En bons touristes, nous ne sommes pas repartis les mains vides !

A noter que cette visite de la distillerie peut s’effectuer seulement pendant les mois de production de février à juin. Le musée situé dans la maison coloniale et le bar où est vendu tous les types de rhums Saint James restent ouvert toute l’année.
*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Distillerie Saint James Nord de la Martinique
Blog voyage Nord de la Martinique

 

Îlet Sainte Marie (tombolo)

En fonction des courants marins, il est possible d’accéder à l’îlet Sainte Marie à pied mais seulement de décembre à avril grâce au tombolo, une bande de sable qui relie l’îlet à la côte. C’est une courte balade puisque la traversée n’est que de 200 mètres. L’îlet est riquiqui, mais ça vaut vraiment le détour, rien que pour la vue sur la ville de Sainte Marie, son église et ses maisons colorées.

îlet Sainte Marie Nord de la Martinique
Sainte Marie Nord de la Martinique
Sainte Marie Nord de la Martinique
Tombolo Nord de la Martinique

Presqu’île de la Caravelle

La randonnée la plus riche en terme de variété de paysage, c’est bien celle-ci.  Nous avons emprunté le sentier long en fin d’après midi pour une balade de 3h. Il n’y a aucune difficulté, c’est une marche très accessible et le sentier est bien entretenu. On en prend plein la vue entre les falaises, la savane et la mangrove. En plus, on rencontre des centaines de crabes de terre de tailles et couleurs différentes et ça, c’est très très rigolo.

Nous avons fait un stop par la ville de Trinité en y allant. C’est pas mal animé, on y trouve un petit marché et quelques commerces. Si je retourne en Martinique, je réserverais quelques nuitées sur la presqu’île car nous n’avons eu qu’une demie journée pour visiter et c’est vraiment sublime ! Je vous le recommande chaleureusement.

Caravelle Nord de la Martinique
Presqu'ile Caravelle Nord de la Martinique
Presqu'ile Caravelle Nord de la Martinique
Mangrove Nord de la Martinique

Jardin de Balata

OK j’avoue, j’ai boudé lorsque les 2 autres ont voulu faire le Jardin de Balata. Je suis du genre à boycotter les visites de musée… Mauvaise élève, bonnet d’âne, tout ça. Mais bon je m’en suis bien sortie car nous ne sommes restés que 1h sur le site (si vous êtes comme moi, n’amenez pas de passionnés de jardinage sinon c’est foutu!).

Plus sérieusement, malgré mes appréhensions, c’était quand même très agréable. Il y a un pont suspendu sur plusieurs mètres qui plait forcément aux (grands) enfants. On a passé un bon moment mais nous n’avons rien vu de plus que pendant nos randonnées à l’état sauvage. C’est bien, c’est beau, c’est propre… mais la végétation tropicale en forêt que l’on découvre grâce à nos petites pattes est bien plus impressionnante. Pour info, l’entrée coûte 13€ par personne.

Je termine par une note positive bien sûr car sans les Jardin de Balata, nous n’aurions pas pu photographier autant de colibris. Merci les petites mangeoires !
Jardin Balata Nord de la Martinique
Colibri Jardin Balata Nord de la Martinique
Nord de la Martinique fleurs
Colibri nord de la Martinique
Jardin de Balata pont suspendu Nord de la Martinique

J’espère que mes quelques conseils voyage, bonnes adresses et les jolies photos du Nord de la Martinique vous ont plu.

A très vite pour le tome 2 !
xx Chloé